Mercenariat Walkyrie sur Lily

Les Mercenaires Marins de Lily la Navigatrice depuis 3132 jours. -Dofus, monde des douze-
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Dim 20 Sep 2009, 13:03

Bien le bonjour, chers Mercenaires.

[IG] Je me présente : Moi c'est Maj-Wet, mais vous pouvez m'appeler Majou. L'Osamodas qui roupille dans un coin, là, c'est mon frère, Mizu-Itai.
Je maitrise pour ma part le feu (Xelor) tandis que mon frère est plus porté sur l'élément aqueux. Je suis de cercle 151, et mon frère, de cercle 142.

[IRL] J'ai 14 ans, je suis présentement en seconde européenne. J'aime la musique, le grand air et le jus d'orange.

[Mes motivations] Je suis cruellement en manque de RP. De même, me mettre au service de la populace contre monnaie sonnante et trébuchante me tente bien, même si de ce coté là, mes poches ne sont pas complètement vides.

[Partie RP]

" Le soleil est a peine levé. Je le suis depuis bientôt quatre heures, je commence a être fatigué. Très fatigué. Mais il va se passer quelque chose, je le sens. Les cinq individus le suivant devraient m'apporter des éléments intéressants pour mon rapport."
"Il s'est engouffré dans une ruelle. C'est un cul-de-sac. Les cinq bandits ne semblent pas encore avoir compris qu'ils sont en train de tomber dans un piège. Tant pis pour eux, ils n'avaient qu'a pas être aussi médiocre."
"De l'action, enfin. Il a utiliser un sort...La *griffe cinglante", je crois. Les murs de la ruelle sont bien ébranlés. Et les cinq hommes ne se rendent toujours compte de rien. Stupides humains."
"Ils sont entrés dans la ruelle. Les pauvres, si ils savaient ce qui les attends.... Ha, voila. L'Osamodas qui intéresse le Maitre entre en action. C'est le moment d'être attentif..."


*Le soleil est a peine levé, et déjà, un homme va répandre le sang.Six individus dans une ruelle. Un seul en sortiras debout.*
*L'homme encapuchonné a brisé sommairement les parois de la ruelle. Les cinq bandits sont entrés aussi.Il est trop tard, maintenant. L'homme au visage sombre frappe le mur du poing. Deux fois. Derrière les bandits, les murs s'effondrent, mais ils n'en ont cure, sa les arranges même plutôt. Leur victime ne s'échappera pas.*
*Malheureusement pour eux, cet homme est tout sauf une victime. Il lève les bras et fouette l'air de ses longues manches noires. D'une voix gutturale, il murmure "Invocation de Craqueleur".*
*Les débris derrière les bandits se soulèvent. Ils n'ont pas le temps de bouger, qu'un pied gigantesque explose l'un des cinq.*
*Plus que quatre*
*Un des trancheur-de-gorge tente de lancer un sort incandescent sur le golem de pierre. Il n'en a pas le temps, trois entailles sanglantes se creusent un chemin dans son dos.*
*L'individu a la capuche a seulement levé le bras.*
*Plus que trois.*
*Plus le temps a la réflexion, les bandits ont encore l'avantage du nombre. Ils se précipitent sur l'homme tout-de-noir-vêtu.*
*L'un d'eux dégaine son sabre et frappe.*
*La lame passe a un centimètre de la jugulaire de l'homme a la capuche.*
*Elle aurait tout aussi bien pu passer a un kilomètre, l'homme sombre est intouchable.Il bouge comme un feu follet.Eclat d'acier.L'homme au sabre s'effondre.*
*Plus que deux.*
*Ils sont peur, ça se sent.Ils vont mourir. Voila a quoi mène l'arrogance.*
*Ils sont tellement peur qu'ils s'en ont oubliés la montagne de violence derrière eux. Eruption sanglante. Un homme s'effondre, la moitié du corps arrachés.*Plus qu'un.* L'autre homme tourne la tête.Des larmes de désespoir perlent dans ses yeux.Il ne reverra jamais son fils. Il lui a promis de lui apprendre a chasser le tofu, et il ne le reverra dorénavant plus jamais.*
*Il tourne la tête. Un coup de poing fiché entre les cotes l'empêche de pousser un cri.*


"Hum...Ils n'avaient aucune chance. Ils sont tous morts. L'un d'eux vient de s'évanouir. L'Osamodas que le Maitre convoite l'a prit sur l'épaule et a disparu. J'ai tout ce qu'il me faut. Je rentre faire mon rapport. Le Maitre Corbac va être content de moi,kraaaaaaaaaaah."

*L'homme se réveille. Il n'est pas mort. Il pourra revoir son fils, lui apprendre a chasser le tofu... Il pleure de joie, se retourne...*
*Devant lui, un énorme Dragon rouge, la bouche dégoulinant de bave.*


"Mon dragon avait faim",dit l'homme encapuchonné.

*Cri d'horreur dans la nuit. Sang qui éclabousse les murs.*

*La Mort a encore frappé.*


"Le soleil se couche. L'individu que je suis est rapide. Trop rapide pour mes pauvres ailes. Heureusement, il s'arrête enfin, pour faire face aux six individus qui le suivent depuis l'aube."
"Malheureusement pour eux, l'homme qu'ils veulent dépouiller est puissant."


*Sous la lueur fébrile du crépuscule, l'homme aux bandelettes sanglantes se déplace vers les bandits qui lui font face. Il en a déjà éliminés onze depuis ce matin, six de plus, ce n'est pas un problème.*

*Il avance doucement, comme un fauve qui chasse. Il sort de ses manches deux lames d'aciers de cinquante centimètres, et accélère.*

*Chuintement d'acier.*
*Déplacement félin.*
*Lames qui brillent sous la lueur glauque du crépuscule.*
*Mort en marche.*


"L'homme aux bandelettes s'est déplacé. Plus vite que je ne croyais cela possible. Les six hommes n'ont rien vu venir."
"Ils reposent tout les six sur le sol, des cicatrices sanglantes sur le corps."
"Décidément, il est très puissant. Le Maitre Corbac sera content de moi. Kraaaaaaaaaaaaaah!."


"Bonjour Mizu," dit le jeune homme qui nettoie ses lames dans l'herbe.
"Tu es en retard,Maj!" susurra l'Osamodas a l'air ennuyé.
"Allons, pas de quoi fouetter un chacha! Je te paye un coup?" , dit le Xelor en souriant.
"Allons-y", répondit le jeune invocateur en lui tirant la langue.
...
"Salut, tout le monde! Cacher les trésors et sortez les bouteilles, les frères Corbac sont de retour! Que la bière coule a la flot!", cria le jeune maitre du temps après avoir sauté sur la table.

"Hola,doucement,Maj,je viens juste de réparer la taverne!", dit le tavernier a la mine soucieuse.

"Hum,étrange, sa fait bien deux mois que Maj et moi ne sommes pas venus ici. Tu a eu de la visite?", demanda le jeune Osamodas tout en enlevant sa capuche.

"M'wi,d'ailleurs, cette *visite* est toujours là..Grmbl, là," dit le tavernier en pointant le fond de la salle du doigt.
"KRAH! NEKI! Vous êtes là!", hurla le jeune Osamodas tandis-ce que son frère sprintait déjà vers le fond de la salle.

"Miaou! Cha alors, nom d'un chacha funambule! Mizu, Maj!", dit la jeune Ecaflipette, tout en envoyant valser sa choppe de bière en sautant au dessus de la table.
"Maj?Mizu? Si je m'attendais a ça...", articula le Cra avec un sourire malicieux.
...
[Après beaucoup de discussions et pleins, pleins, pleins, mais alors pleeeeeeeins de pintes de bières...]

"Hum, sinon.... Vous auriez pas un moyen facile de rencontrer des gens et de se faire des sous, par la même occasion?"

"Miaou...Tu peux te mettre devant la banque de Bonta et détrousser les honnêtes gens..."

"Krah,je te rappelle que les "honnêtes gens", comme tu dit, sont pour beaucoup plus puissants que nous."

"Hey! Tu peux faire parti d'un Clan de Mercenaires!"

"Et t'en connait beaucoup, toi, des clans de mercenaires qui voudraient de deux assassins comme nous, Neki?"

"Va au bateau de Lily. Tu y trouveras ton bonheur,cha ch'est chur!".

"Bon...Allons-y."
...

"HEY!Ils n'ont pas payés leurs consommations! Nekikool, Kramhouasy, vous allez payer a leur place!", hurla le tavernier.
... ... ...
"Ils sont encore partis....Je vais engager un Minotoror pour leur botter le train...Ils sont trop forts pour moi" , soupira le tavernier.


"Nous y voila, Mizu! Ecrivont notre histoire sur ce bout de papier."



[ Bonjour Mercenaires. Je nous présente : Nous sommes les frères Corbacs, fils de personne.
Nous recherchons des contrats et de l'amitié. Pour la petite histoire, nous nous sommes enfuis un jour de la Bibliothèque du Maitre Corbac. Nous sommes ses fils d'adoptions. Avant de partir de ce monde sombre et sans vie, nous lui avons volés des documents très importants. Depuis ce temps, nous sommes tout le temps suivis. N'ayez crainte, nous sommes puissants.J'espère que nous avons frappez a la bonne porte.
Cordialement.]
PS: Merci de nous renvoyer le Corbac voyageur, il nous est précieux.

[FIN du RP]

Cordialement, Maj et Mizu.

A bientôt ,j'espère.


Dernière édition par Maj'/Mizu' le Dim 27 Sep 2009, 01:30, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alasay
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie


Nombre de messages : 189
Age : 22
Localisation : Dans la forêt, heehee ...
Date d'inscription : 26/08/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
56/200  (56/200)
Guilde : Panz'Amis
Discipline: Sacrieur eau, j'le ferai tanguer votre bateau !

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Dim 20 Sep 2009, 13:25

*Alasay entra voir les nouvelles du jour, sortant de sa sieste. Elle s'assit alors sur le si confortable fauteuil Prussiale, et lu la lettre. La relue. Et la rerelue*

Oui oui oui, encore oui et toujours oui !!! OUI !! J'adore !!

*Elle embrassa le corbac voyageur*

C'est magnifique ! Etrange façon de dispooser son texte, mais ça change Very Happy
(Non non, je ne fais pas ça pour qu'ils me ramènent des poils de renarbo voyons ....)


Alasay flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nekikool
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 11/03/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
198/200  (198/200)
Guilde : Les Chevaliers de la Table Wonde
Discipline: Crâ multi, axé feu/eau

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Lun 21 Sep 2009, 10:52

Bonjour à vous, maîtres du temps et des invocations, c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai lu votre histoire. On se côtoie depuis quelques temps déjà, et je vous retrouve toujours avec joie. Bref, ils ont mon entière sympathie, l'un comme l'autre, et je serai ravi de les voir embarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Sam 26 Sep 2009, 23:11

*Le jour se lève, deux silhouettes se faufilent silencieusement près du bateau des Walkyries.*

"Bon, c'est quoi le plan déjà? On crame tout et ensuite on les tranches ou on les tranches et ensuite on crame tout?", brailla le jeune Xelor avec rage.
"Maj.....Tu n'as rien compris. T'es pas patient, d'accord, mais c'est pas une raison. On va juste leur reposer une candidature plus voyante...Si tu vois ce que je veux dire, frérot," articula l'Osamodas encapuchonné en faisant craquer ses phalanges.
"Aaaah, je vois...J'aime ta façon de penser," dit la momie avec un sourire sardonique.

* Les deux silhouettes se "propagent"...Elles se fondent dans le décor, disparaissent du monde.
Osmose avec l'ombre, souffle tenu.... Ces deux là sont des assassins en puissance et ils sont soifs de sang.*


"C'est ici. Sortons nos lames. Ils vont comprendre qu'on ne repousse pas les Frères Corbac sans en subir les conséquences sanglantes*, cracha l'homme noir comme la nuit en faisant glisser six lames écarlates entre ses doigts.
"Ils vont comprendre le sens du mot "mort", susurra le deuxième homme-ombre.
"On-y-va", murmura l'Osamodas.
"Mizu, c'est quoi ce truc?", demanda le Xelor.
"Bouge pas,ont va vite le savoir", dit l'Osamodas tout en mettant un coup de pied dans le tas informes a ses pieds."
"AIE! Mais sa va pas la tète!" , hurla une jeune Sadidette a l'air endormie. "Le paillasson que je voit en ta place me semble a du lailait tel le chacha mangeant de la tarte aux pommes et euh...."..termina la boule de poil sur un murmure doux tout en se grattant la joue.
"Bon, on la bute?" demanda l'Invocateur.
"Tu te souviens de ce que nous disait Père? On ne tue pas les innocents...", dit le maitre du temps.
"Et Père,tu crois qu'il en tue pas, des innocents? Il dort sur une montagne de cadavre, alors cesse de dire des bêtises.Et puis c'est surement un de ces mercenaires...Je la tue et on oublie!", cria le jeune homme encapuchonné.
"Hmm... Tuer une tarte aux pommes? Sociologiquement parlant c'est mieux que de voir des paillassons partout..Hum...", dit la jeune sylphide.
" Le jeune homme sombre se rapproche. Kraaaaaaaaaaah, il va la tuer. La pauvre, c'eut été plus doux pour elle de mourir pendant son sommeil. Tsskkkrh, il commence a pleuvoir...Manquait plus que ça...."

* La pluie tombe...doucement. Le jeune Osamodas va encore répandre le sang. Dans sa rage, il n'a pas remarqué l'aura que dégage sa future victime.*

"Hummmm, il pleut...Je hais la pluie, sa me réveille......", susurra la jeune femme.

"Crève!" hurla le jeune Osamodas en fouettant l'air de ses six lames.

*Fracas des armes. La disciple du Dieu Sadida a réussie a parer le coup. Impressionnant.*

"Humpf....Essayer de frapper quelqu'un au réveil, c'est un crime que les disciples du Dieu Sadida se doivent de punir! *Ronce Agressive*!
"Grrrr, sa fait MAL! *Libération!*

*Deux personnes face à face, armes à la main. Femme contre Homme. Malheureusement pour elle, elle n'a aucune chance....Son adversaire a trop d'expérience dans l'art de l'assassinat silencieux.*

" Tsss....Tu va regretter de ne pas t'être laisser trancher..."ShadowThrow"....

*Le contour du corps du jeune Osamodas se brouille. Il a disparu.*

" Ou il est passé?".... prononça la jeune femme.

*Elle ne l'a pas vu, mais l'homme s'est fondu dans l'ombre. Maintenant, il est derrière elle. Elle va mourir sans comprendre.*

*Le couteau glisse près de la jugulaire. La Mort va frappée...*

"STOOOOOOOOP!" hurle le jeune Xelor qui se téléporte et frappe l'Osamodas un grand coup dans le plexus solaire.

"Urgh...Ma...Maj...Qu'es tu..fout?", souffle le jeune Osamodas avant de tomber dans le coma.

... ... ... ... ...
"Pardonne mon frère. Il fait comme si il était posé, réfléchi, mais c'est lui le plus bestial de nous deux. Je suis le coté sage", sourit le jeune Xelor.

"C'est rien, j'en ai vu d'autres...Hmm..Fatiguée...'vais dormir...Ne t'inquiète pas,je passerais le message au autres...", bailla la donzelle.
"Attention!",hurla la momie.

*Le jeune homme qui est tombé dans le coma s'est réveillé. Sa première réaction a été de regarder les lieux. Sa deuxième, d'attraper une de ses lames trainant par terre. Sa troisième, de bander ses muscles pour bondir sur la gueuzes qu'il n'a pas réussis a tuer. Il règlera le problème avec son frère plus tard.*

"Tu va mourir", cria le jeune homme animé par la rage en faisant vriller son bras pour enfoncer sa lame profondement dans la poitrine de la jeune fille.

*La jeune femme se retourne. Elle a vue que le jeune homme était réveillé. Son bâton est dans sa main. Les deux frappe en même temps. La crosse du bâton touche la tempe du jeune homme,tandis-ce-que la lame de ce dernier s'enfonce entre les cotes de la jeunes fille. Avec un peu de chance, la mort aura deux nouveaux clients dans peu de temps.....*

... ... ... ... ... ... ... ...

"Haaa, je comprend mieux", dit le jeune Osamodas en s'épongeant le front. "Je suis sincèrement désolé, Alasay... J'ai quelque chose en moi d'obscur qui me pousse au meurtre dans certains moment. Heureusement que Maj est là, sinon ta jolie petite tête ne tiendrais plus sur tes épaules" , sourit le jeune homme.

"Hum...Peut etre", dit la jeune fille en examinant sa blessure. "Bon, je vais me coucher, au revoir vous deux," murmura elle d'un ton endormi.

"Finalement, ils sont juste en mer...Ils nous sont pas rejetés...On aurait pu y penser quand même..." , dit le jeune Xelor.
"Mwi...Mais on aura fait une jolie rencontre," souffla l'invocateur en tirant la langue.
"C'est pas faux. Bon, pour être sur qu'ils voient bien notre message, on va leur faire un petit tour spécial "Frères Corbac", oK?" , dit le jeune Xelor,le sourire aux lèvres.
"Allons-y!" dit le jeune Osamodas, "ensemble!"

"INVOCAE CORBACAE ! TEMPETAE NORCISAE ! De ad No yasha!"

* Le soleil se lève sur le Port de Madresdam. Tout a l'air calme. Mais si on s'intéresse de plus près a la Frégate des Walkyries, on se rend compte que quelque chose ne va pas. Le pont est noir. Des centaines de corbacs s'y reposent, prenant les rayons du soleil avec délectations. L'intérieur en est remplis. Sur le mur, est gravé en lettres capitales noires "Souvenez vous de nous!"

"Droles de bonhommes....", susurra la jeune femme seule sur le pont du navire, un corbac dans une main, un oreiller dans l'autre. " Bon, allez, dodo. Et toi mon beau, je te préviens, t'es ma peluche officielle a partir de maintenant!"
"Kraaaaaaaaah!", piailla l'oiseau d'un ton satisfait.






Ne nous oubliez pas.


Dernière édition par Maj'/Mizu' le Sam 10 Oct 2009, 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prussie
Prochaine recrue?
Prochaine recrue?
avatar

Nombre de messages : 385
Age : 30
Date d'inscription : 23/03/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
139/200  (139/200)
Guilde : Les Electrons Libres
Discipline: Ecaflipette

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Dim 27 Sep 2009, 14:06

On ne vous a pas oublié mais vous avez oublié un des principes fondamentaux de tout mercenaire qui se respecte et qui respecte les autres : la patience.

De plus vous vous permettez d'aggresser peut être l'une de vos futures coéquipières ? Qui plus est ma filleule ?
Euh rien que pour ça je n'aurais même pas envie de vous accorder un entretien.
Malgrè votre attitude déplorable je laisse le bénéfice du doute et accorderais donc un entretien.

Au fait vos piafs là ils ont pas aimé l'eau et la prochainne fois que vous me pourrissez le bateau je les décapite un par un et vous les renvois illico.


Amiral Prussie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samelio
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 1760
Age : 28
Localisation : Sur son galion pirate
Date d'inscription : 01/03/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
131/200  (131/200)
Guilde : Undisclosed Desires
Discipline: Crâ Force

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Dim 27 Sep 2009, 14:51

Samelio et Navar arrivèrent sur le bateau et virent que la mer était noire.

Tiens, des corbacs noyés...

C'est magnifique!

Chacun ses gouts Neutral

Ils rentrèrent dans le bateau et se dirigèrent vers la cabine de Samelio, le sol était tapis de fientes de corbac.

C'est répugnant comme odeur.

Par contre c'est joli comme dégradé avec la mer noire.

Ils aperçurent Prussie énervée nettoyant tant bien que mal un mur.

Tiens voila la concierge!

Prussie se retourna et envoya un seau en direction de Samelio

Et mais c'est pas moi!!!!

Il l'évita de justesse.

T'as de la merde dans les yeux pour viser ainsi?? Mouhahaha

Excuse le Prussie...c'est pas moi...

Une foi mais pas deux!

Eh la concierge!

Grrrrr!!!

C'est pas moi!!! Je te jure!!!

Du calme....

Au fait, que s'est-il passé ici?

C'est un candidat, il est passé, à blessé Alasay et a écrit de truc sur le mur....

Génial! J'adore ce type, quand pourrais-je voir?

Mais tait-t....

Il va y avoir un entretien.

J'y serait!

???? Shocked

Allez go, je veux le voir!

*Soupir*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Jeu 08 Oct 2009, 06:42

Depuis quelques jours, Alasay ne traine plus endormie autour du navire... On ne l'aperçoit plus dans les parages...
La succession d'évènements qui venaient de se produire a perturbé les diverses factions de l'entreprise du mercenariat. Le départ d'un Amiral, l'arrivée de candidats étranges et l'agression d'une Walkyrie, le moral de l'équipage était dispersé et totalement saccadé en ce début d'automne 639...

L'équipage encore présent sur le port s'efforçait de faire bosser les apprentis mercenaires en nettoyant les vestiges de ce qu'on pourrait à priori définir comme des représailles... Le raz de marée de plumes et de corps noirs qui finit bientôt de polluer la section la plus importante du port de Madrestam donne bien du travail aux marins. Rendons-ça à ce que les humains appellent le Karma... (NON, Holkan, kaRma, pas kamas...!u_U)


*Cerbardus, accompagné de Nekikool et Akanaw, arrivaient au quai quand ils eurent la confirmation visuelle de ce qui était écrit dans le parchemin du Tofu Express qu'ils avaient reçu quelques heures auparavant...
Nekikool, dressé sur sa monture métallisée, se figa devant le pont et porta une main devant sa bouche, Akanaw restait immobile mais d'une extrême vigileance tandis que Cerbardus bondit précipitamment sur le ponton du bateau afin d'aller jeter un oeil dans les cabines des Amiraux...*
"Oh non ça y est déjà ils recommencent, ils ne changeront jamais finalement..." soupira le Crâ eleveur. "Je dois voir Blu-Rayo au plus vite!" s'écria-t-il après une courte reflexion...

Le Iop Matelot écarlate ressorti du compartiment à cabines :
"les Amiraux ne sont pas là, j'ai trouvé une note sur le bureau de Blu..."


Citation :
Mes chers Camarades,
Je laisse ce message pour ceux que je n'aurai pas eu le temps de prévenir, mais je me suis absenté pour 72heures à destination plus ou moins confidentielle puisqu'il s'agit d'un rendez-vous au sommet du Mont Nejamey Becelebbra pour une purification spirituelle... En ces temps de changements pour notre Clan, vous êtes libres de vous dégager de toutes obligations 'mercenariales' pendant ce délai d'absence. Cette absence ne sera pas confinée dans le dossiers des Départs en Croisière.
Megeekal se tient à disposition pour toute urgence...

Tanguement Vôtre, Blu-Rayo Commandant de Bord Walkyrie.

*l'on pouvait lire un peu en dessous de la signature du Sacrieur, une seconde inscription d'écriture différente*
Citation :
Suite aux incidents qui viennent
de se produire au navire,
je suis partie rejoindre le Commandant
pour l'informer de toute urgence étant donné
qu'il ne peut recevoir aucun parchemin
là où il est actuellement...
J'ai pu me renseigner sur le lieu secret dont il parle,
je vous recontacte dès que je l'ai retrouvé!
Signé : Alasay


Néki devinait les lignes avant de les lire au fur et à mesure qu'il les faisait défiler sous ses inestimables pupilles... D'un geste vif, il rendit le parchemin à Cerbardus et lui dit :
"Cerb, tu me tiens au courant dès que Piman et Samelio se manifestent, utilise le réseau de communication des Chevaliers s'il le faut, moi je vais essayer de rattraper Alasay, on ne sait jamais, nous ne savons pas où sont les frères Corbac et tout cela ne me dit rien qui vaille...!"
Il assailla alors sa dinde d'un coup de talons et partit sur le galop... Il ne put s'empêcher d'éprouver un sentiment de culpabilité... *pense* et bah voilà tiens ça m'apprendra à me bourrer la gueule avec cette allumée de Krah, c'est comme si j'avais offert en proie tout l'équipage du Clan à deux psychopathes...*

Cerbardus fit signe à Akanaw, qui sans que personne ne s'en rende compte, avait revêtu sa tenue magik pour accentuer sa discrétion, ils décidèrent alors d'aller faire le tour de la Zone pour trouver des témoins parmi l'équipage où les passants qui auraient assisté à l'assaut...





****


A un bon nombre de kamamètres du port, Alasay courrait encore et encore au travers des flancs rocailleux des montagnes du nord de Pandala... Le Mont Nejamey Becelebbra, mais que diable est-il donc allé faire là-bas. Elle se disait entre chacun de ses souffles haletants, que quoiqu'il arrivait, même si l'Amiral Blu-Rayo risquait d'être bizarrement surprit de la voir ici, il ne lui en voudrai pas puisqu'elle venait décréter l'état d'urgence...
Ce qu'elle ne pensait pas, c'est que la seule vision de sa blessure encore peu cicatrisée lui mettrait la puce à l'oreille... mais son bobo était le dernier de ses soucis, elle atteindrait le sommet même sous la douleur qui lui transperce la poitrine à chaque pas qu'elle enjambe... Heureusement ses Souliers de Sadidette lui permettent de progresser rapidement.

Elle arriva bientôt à l'entrée d'un sentier en pente, gardé par quelques représentants locaux que sont des Soryos civilisés (qui parlent) et des Lenald.
Elle oublia immédiatement l'idée de passer en force, elle voulait conserver le reste de son energie pour être sûre d'atteindre son but.
Elle s'adressa sans tarder aux fauvoïdes :
"Bonjour.. kef!kef! hhhhh...hhhha.... excusez moi de vous déranger, je suppose qu'on ne peut pas aller plus loin sans autorisation, je ne suis pas là pour la guerre Bonta-Brakmar, je dois simplement voir de toute urgence un disciple de la maîtresse du Sang qui a du venir ici il y a quelques heures.. kef!"

Les Lenalds inclinaient la tête sur le coté par accoups comme s'ils faisaient semblant de pas comprendre tandis que les Soryos ne bougeaient pas un poil de moustache et restaient silencieux.
Alasay se sentie envahie par l'épuisement et le desespoir et s'agenouilla, ne serait-ce que pour finir de reprendre son souffle...

"gnnn... sadi... baisser lé bras?" résonna doucement une petite voix à la fois stridente et étouffée...
"hein ? le mont Becelebbra, vous savez où il est??" s'écria la jeune mercenaire toute étonnée...
"gnnniiiiin... Becelebbra comme lézotr... tous pareils gnnn..." Le Lenald le plus proche du petit chemin s'engouffrant dans une vallée leva alors un bras dans la direction du-dit chemin... Elle s'y engagea sans hésiter.
"Je suis vraiment fatiguée... mais ce n'est vraiment pas le moment de m'endormir..." pensa-t-elle. Elle continua de monter la longue et sinueuse pente...


****

*Ailleurs... pas forcément très loin...*

/pense
Depuis le départ de toute cette aventure, je sais que cela arriverait fréquemment et qu'il faudra faire avec ou sans, mais à chaque fois je ne peux m'empêcher de me remettre en question... Des échecs, des départs, des suspends...
Est-ce là le but de toute évolution ? une remise en question...? Déesse, répondez-moi...
Toute ma vie n'a été que remise en question et interrogations, pourquoi dois-je encore subir cela alors que mon destin semble se dessiner enfin...


*Un cri animal de douleur suivi d'un son de chair se disloquant retentit des cieux aux pieds des montagnes rouges*

"Repose en paix, créature du martyr..."

/pense
si seulement j'arrivais à vraiment aider ne serait-ce qu'un seul de ces mercenaires, alors pourrai-je m'estimer heureux ? pourrai-je remplir ma mission...?


Blu-Rayo perdu dans ses pensées baissa la tête et entrouvrit ses yeux... Il vit alors son abdomen déchiré et lacéré de toute part, ses bras déchiquetés, ses jambes intégralement recouvertes de différents sangs dont généreusement le sien... Les Mahos et Yokais, déchainés et décuplés, s'acharnaient sur le guerrier ensanglanté, obstiné à rester debout le plus longtemps possible, livré à exercice étrange qui semble s'apparenter à une auto-torture.... un Chatiment Torturé...

"mhh, toi ça fait plusieurs fois que tu t'acharnes à m'abimer au même endroit, tu deviens gênant..."dis-je au Yokai qui me faisait face depuis je ne sais combien de temps maintenant... Il est l'heure de laisser la place à un de tes frères..."
*Spirale à vie Infernale*
*Sous des éclaboussures de vapeur sanguine et de chair broyée, le Yokai poussa un grognement rapidement mué en hurlement de douleur*


En fait, c'était la seule façon pour le Sacrieur d'entrer dans un état de méditation qui lui donne l'impression de pouvoir communiquer avec sa divinité... Peut-être est-ce sa façon à lui de faire le vide et le tri dans sa tête lorsque tout s'embrouille...? Peu importe, le spectacle était pour le moins inhabituel. De toute façon, un spectacle sans spectateur...

*La mort n'est qu'un sacrifice de la chair*



Soudain, une voix familière résonna :
"Bluuuuuuu!!! hhhha hhha hhaa... vite! je t'entend!!! où es-tuuuuu?!!"
"hein ?" Blu-Rayo ouvrit grand les yeux, attira à lui les quelques créatures restantes comme pour concentrer leur attention en un point précis et réduit... et transposa une Epée Volante laissée au préalable à l'entrée du champ de bataille, à quelques centaines de mètres...
Blu-rayo y apparut la seconde avant que la sadidette franchisse le seuil de l'entrée en pierre.
Alasay atteignit enfin le bout du tunnel dans lequel elle avait fini par atterrir, elle aperçu alors une vaste clairière, en plein milieu des montagnes, avec une zone rocailleuse et délabrée du coté ouest, où gisent des cadavres encore tièdes.

"Bonjour Alasay, que fais-tu ici??" demandai-je avec étonnement.
"Blu, il s'est passé quelque chose au port... des candidats fous-furieux et étranges, ils m'ont agressée, et ils ont tenté de souiller notre navire avec une incantation de pollution biologique...! j'ai rien pu faire, et je sais pas du tou..."

*Alasay est coupée dans son élan par une voix masculine espiègle :*
"..où nous sommes...? et bien pas très loin figure toi, on vient finir notre boulot, et en plus on dirait qu'on a dégoté le gros lot en pistant la rescapée du port...! hin hin hin!"

Les deux mercenaires se retournèrent en direction de l'Est, deux silouhettes se dressaient devant eux, à quelques mètres, ils ne les avaient pas entendu approcher...

"C'est eux!!!" s'esclaffa la Moussaillon,
"les frères Corbac! Ils ont posé une candidature à notre bureau puis ont pété les plombs et nous ont agressés! Blu, fais quelque chose!"


-"Hem.. ma foi^^ Et bien tout d'abord ravi de faire votre connaissance messieurs, vous êtes frères alors.. Qu'est-ce qui vous a poussé à postuler chez nous et pourquoi cette attitude que ma mercenaire me rapporte?"

*Mizu-Itai chuchotta à l'oreille de son frère :*
-"tu me le laisses stp ? j'te laisse la fille puisque tu semblais vouloir la garder pour toi.."
-"pas question c'est une affaire familiale alors on partage tout t'as comprit?!" rétorqua presque indiscretement le Xelor Maj-Wet...


-"vous savez, si vous voulez, vous pouvez m'attaquer tous les deux en même temps si ça vous chante...!" lança le Sacrieur d'un ton calme avec un sourire serein.
Alasay voulut intervenir :
-"Blu..."

-"Ne t"inquiète pas pour l'instant, tu sauras quand ce sera le moment..." lui coupa-t-il.
-"le.. le moment de quoi??"
-"bah de t'inquiéter!" répondit-il en riant tranquillement...

*Les deux frères se regardèrent un instant et lancèrent en même temps, d'une seule voix :"Il est fou, lui ?!?"*
- "Tu oses nous sous-estimer alors que tu ne nous connais même pas!?"
cria Maj en sortant ses lames immenses de nulle part, presque plus longues que ses bras...
- "Ou alors tu te surestimes, grand-schtroumpf des mers...!"
retorqua Mizu en préparant sa course vers le chef des Walkyries...
- "En tous cas, on va voir si tu mérites ta place!!!" hurla on ne sait lequel des deux frères en plein assaut.
- "en tous cas on va pas s'géner pour te la prendre de force!" balança le deuxième dans la syllabe suivante...


Dernière édition par Blu-Rayo le Sam 10 Oct 2009, 16:42, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Jeu 08 Oct 2009, 07:30

Ils attaquent! je criai rapidement à Alasay "Planque-toi!" en la poussant d'un mouvement de bras vers les petits récifs qui ornaient l'entrée du tunnel.

*Le Sacrieur esquivait vraiment bien. Et pourtant on dirait qu'il faisait semblant...: des giclées de sang suivaient les mouvement incessants et alternés des frères Corbac, le mercenaire avait moultes opportunités de rendre des coups mais se contentait de repousser ses adversaires et d'encaisser les coups difficiles à esquiver...*

-"Tu encaisses bien, vieux!" dit l'osamodas entre deux attaques...
-"Moui pas tant que çaAïEEUH!! p'tain mais doucement, ça fait mal vos trucs là!" articulait Blu-Rayo en perpetuelle riposte défensive...

"Et pourquoi on ferai doucement, vu qu'on va te trucider!!!? tu crois que parceque tu te défends pas qu'on va te laisser tranquille? muhuhuhu, en effet tu ne nous connais pas... On va s'occuper de ta p'tite copine juste après, tu verras peut-être si tu respires encore!"

Alasay bondit des roches et lança d'un ton irrité : "JE SUIS PAS sa p'tite copine!! Evil or Very Mad Bluuuuuuu, attrape!"
Elle lança alors une poupée rougeoyante sortie de nulle part (encore!) en l'air en direction de son Amiral, qui, en coopérant Mizu au moment opportun où son frère Maj se teleportait pour le surprendre de dos, l'attrapa au vol, l'empoigna des deux mains et la dévora sur place en un instant.
Mizu se retourna pour se resituer et se retrouva face à son frère en plein élan de téléportati.... *BONK* C'est le choc.


"Burp!¤ haa ça fait du bien, merci Ala!"
La mercenaire ne répondit pas et se contenta d'un "beeurk!", répugnée.

Les deux frères relevés, Maj-Wet broncha :
"hey vous pourriez éviter de tricher en défi, SVP ? est-ce qu'on se soigne nous?"


"Hem! Si vous me permettez : de un, vous êtes deux contre un, il est donc normal que j'ai droit à un second round en forme, de deux, c'est pas parce que je ne me défend pas que j'ai envie de crever maintenant hein...! Et puis, le Xelor qui demande de pas 'tricher', laisse-moi rire!" me dépêchai-je de leur répondre...

"Parfait, parfait, nous ça nous arrange que tu le prennes comme ça, on va donc pouvoir changer notre petit jeu, maintenant, on va s'occuper de chacun de vous en même temps, toi et ta non-p'tite copine !"

*Les Corbac lancèrent un nouvel assaut cette fois séparés sur Blu-Rayo et Alasay.*

Réflexes protecteurs obligent, d'un coup de détour, je me retrouve juste derrière ma Sadida mercenaire, je la pris alors avec un bras, la plaqua contre mon torse et lui dis furtivement "ferme les yeux!!"...

"ARRIERE, disciples de la violence, sinon....!!!!"
...Blu-Rayo brandit un Vilain Petit Corbac et le tendit comme en sacrifice en direction des attaques avenantes des frères tueurs...

Ils crièrent brusquement et stoppèrent net leur élan en tombant à nouveau au sol, devant les pieds d'Alasay cette fois...
D'un bond commun, ils se relevèrent à nouveau, au bord de la crise de nerf :
-"Pa... pas le Vilain Petit, pitié, laisse le tranquille... ok ok tas gagné le 2è round,on va discuter, on va se calmer, on va faire comme si de rien n'était et on va continuer notre recrutement, ok d'accord ok d'accord, le Mercenaire..??


Soudain, un sifflement retentit, suivi d'un son plus grave d'air percé.....

*TCHAK!! 'CrôôôAAAAAARRRCouic'*

un nouveau sang dégoulinait sur les mains du Sacrieur Walkyrie... Tous se retournèrent en direction de la venue de la flèche qui venait de transpercer le VilainPC gisant entre les doigts de Blu...

Nekikool, Samelio, Akanaw, Cerbardus, Oo-Kojak, Zivius, tous accompagnés par Piman étaient sortis du tunnel menant à la clairière, en garde, prêts à sauter sur le premier Dragon-cochon de mauvaise humeur qui pointerait le bout de son groin!


/Alasay pense *Alors, primo que ferait un dragon cochon ici sur Pandala et deuxio Blu peut me lâcher maintenant, le danger est passé hein...*

L'un des Walkyries cria solennellement :
"Bon alors, on le fait cet entretien ou on finit en bain de sang ?"



---------------------------------------
A continuer par qui veux/a envie, Entretien à fixer prochainement sur terre avec l'équipage disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Sam 10 Oct 2009, 13:23

"BAIN DE SAAAAANG!", hurlèrent en cœur les deux frères.
"Vous avez exécuté l'otage, vous allez payé!", lança Mizu avec un rictus carnassier. " Même a 9 contre 2, sa nous fait pas peur!"
"Mizu, pas de doute, cette fois, on est obligé de l'utiliser", chuchota le jeune Xelor a son frère assoiffé de sang. " Déjà que le Sacrieur nous donne du fil a retordre, contre ces 9 là, on a vraiment pas le choix..."

"SILENCE! Posez toutes vos armez au sol! Maj, je sait que tu caches un katana dans ta gorge, crache moi ça!", dit Nekikool, une flèche encochée, prêt a tirer.

"Attend un peu, Neki, voyons... Il faut discuter avant....", plaida Samelio, un peu a l'écart dans cette atmosphère saturée de violence.
"Tu rigoles j'espère? DISCUTER? Alors qu'ils ont blessés Alasay! Je vais les réduire en poussière et éparpillé leurs cendres dans des bouses de Trool encore fumantes!", cria avec rage une jeune disciple du Dieu Xelor, rester légèrement en retrait.
"Ha non, leurs faites pas de mal!" , dit Navar. "J'adore ces gars là!".
"Tais-toi.....", soupira Samelio.

"Kraaaaaah, non ! Ils vont mourir! Je dois aller chercher le Maitre tout de suite!"

* Sur le haut de la montagne, deux silhouettes font face a une ligne de fiers guerriers. Des piles de cadavres de Yokai et autres Maho Firefoux sont empilées sur le flan gauche du pic. La scène est lugubre. Un rayon de soleil perce l'épaisse couche de nuage pour venir miroiter sur la joue d'une jeune Sadidette, essayant en vain de se libérer de l'entrave du Sacrieur ensanglanté. *

"Vous allez voir, bande de stupides mercenaires! Ont été prêts a collaborer mais le meurtre de cette innocente créature nous a mit hors de nous! On ne touche pas a la famille! On y va, Mizu!", cria le jeune Xelor.

"Ils préparent quelque chose! A l'attaque!", souffla avec hargne Nekikool. "Flèche absorbante!"

"Flèche punitive!", crièrent Samelio et Navar, pour une fois en accord parfait.

"Frappe du Xelor!", susurra l'adoratrice du Temps et autres failles spatio-temporels.

"Météore magmatique..." murmura Akanaw, étant resté en retrait depuis le début de l'altercation.

"Double épée de IOP!" , hurlèrent Piman et Cerbardus en coeur.

"Humpf... Invocation d'épée volante, Coopération, détour!" balança successivement Zivius, en ramenant Alasay du bon coté.

"Krrkirtkdks? Kieeeee! Klacoklaco?!" claqueta l'épée volante, apparu comme par magie a l'emplacement ou se trouvait Alasay puis Zivius une seconde avant.
"KLAKAAKOOO" claqua-elle furieusement en s'enfonçant profondément dans la chair de Blu-Rayo.

"Humpf..Merci Zivius, pile ce dont j'avais besoin..." Folie sanguinaire"!
"Klaketii? KLAAAAAAK§" crissa la pauvre épée volante avant de disparaitre dans la bouche du Sacrieur affamé.

"Bon, je vais essayer de les immobiliser. Vous souciez pas de moi, balancez la sauce!", dit Blu-Rayo avec assurance avant de courir vers les deux frères."

* Les deux silhouettes sont seules contre 9. Ils n'ont strictement aucune chance. Et pourtant.... le soleil se voile, l'orage gronde...L'univers se déchire au dessus de cette montagne tandis- ce que les deux ombres s'entremêlent et dansent, blasphèment et crient leur rage a la face de la nuit prenant peu a peu ses droits."

"iNvocae Norcisae, iNvocae Norcisae, iNvocae Norcisae... Daemonio Norcisae...Quam eo nox noctis accido ac edo spirito!"
crachent les deux frères tout en tournant de plus en plus vite, presque collé l'un contre l'autre. Au dessus d'eux, un gouffre sombre se forme. Leurs visages n'ont plus rien d'humains, ils sont défigurés par la haine.

"Ils sont fou!", dit Navar a travers le corps de Samelio, qui avait compris que ce dernier avait quelque chose d'important a dire.
"C'est de l'ancienne magie..Ils..ils disent... " Que la nuit vienne et avale les âmes".. Ils vont invoquer quelque chose d'ancien, qui a été scellé depuis des millénaires! Il faut attaquer tout de suite! BLU ! Bloque leurs bras!"

"Pas de problème pour moi, dit le Sacrieur. Zivius, j'ai besoin de toi. Allons-y ensemble!"
" Liens du sangs! Strangulation / Immobilisation!" dirent les deux Sacrieurs, des multitudes de vaisseaux sanguins sortant de leur corps pour aller bloquer l'ennemis.

*Les deux sacrieurs ne connaissent rien a l'ancienne magie. Si ils avaient su que l'ombre entourant les deux frères absorbait toute vie, ils se seraient peut être abstenus...La bêtise humaine est insondable. Ils ont beau être puissant l'un et l'autre, ils sont en train de se frotter a une des entités les plus puissantes que la terre est jamais portée....*

"ARGH..Blu.. Je... ma vie part...aid...aide moi...", souffla Zivius avant de tomber dans le coma et d'être indubitablement attiré vers les deux frères.

*Un des sacrieurs s'est écroulé.. Il est foutu... De toute façon, l'autre ne va pas tarder a tomber aussi. Le monde tel que nous le connaissons risque bien de ne plus exister.*

"KRRRRAAAAAH, les fous! Ils l'ont fait! Ils ont invoquer Funus Eris, l'entité Mortuaire! Faites que le Maitre arrive a temps!"

* Au dessus des deux frères en transes, une tache d'ombre immense sort d'un maelström de cris déchirants et d'ombres furtives. Une puissance malsaine gicle de chacun de ses membres horriblement suturés. La créature porte le Sacrieur qu'elle a attrapée a sa bouche, véritable gouffre de l'Enfer, pourvu d'une infinité de dents tranchantes comme la meilleur des lames."

"ZIVIUS,NON!", crièrent en cœur les 8 mercenaires présent sur place.

*C'est finis. L'entité est libérée... L'humanité est morte...*

* Une tache d'ombre se déplaçant arrive de l'Est, personne ne l'a voit arriver...*

"Vous êtes morts, bandes de lavettes! On ira danser sur vos tombes une fois tout ça finis, Mercenaires a la manque!" hurla Maj, inconscient de jouer le sort du Monde, tout en sortant deux haches surdimensionnés de 120 cm de largeur chacune de ses manches.

"Maj! Maintenant!"

* Les Frères Corbacs se font face... leurs corps sont floues.. leurs âmes s'entremêlent, s'enchainent...*

FUNUS EXCULES SPIRITO! L'EXIL DES AMES!

*La créature a dévorée le jeune Sacrieur. Elle est dorénavant aussi grande que la montagne elle même. De son corps putride sortent des milliards de bandelettes sombres. Chacune de ses bandelettes est mortelle au touché.Elles aspirent l'âme.*

"BORDEEEEEEL! Attaquer-les, ne vous souciez pas de moi! C'EST UN ORDRE!", hurla le Sacrieur se débattant frénétiquement pour se libérer de l'entraintes d'une centaines de bandelettes le momifiant vivant.

"OK! On y va, tous ensemble!" hurla Nekikool tout en déchainant toute sa puissance.

"YAAAAAAAAAAAAAAAAAAH", crient les 8 mercenaires présent.

* L'atmosphère explose. Les 8 attaques combinés détruisent littéralement l'air ambiant. Il s'enflamme, se consume, ne résiste pas. L'univers se coupe en deux face a toute cette puissance brute.*


BOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUM!

"Urgh..Sont-ils...morts?"...souffla Nekikool, levant la tête doucement.

*Malheureusement pour lui, l'entité est toujours là. La moitié de son corps est détruite. C'est fichu. Même moi, je ne pourrais l'arrêter. Mon existence s'arrête ici, tout comme celle du monde entier.*

"KRAAAAAAH, le Maitre est là! Il faut qu'il réussisse!"

"De l'est arrive une silhouettes volantes, aussi noir que l'entité maléfique qui lui fait face.*

"PÈRE!" hurlent en cœur les frères Corbacs.

"Bande d'imbéKRIIIIIIIIIIL! Je suis toujours derrière vous pour réparer vos KROOOnerries!", siffle le Maitre Corbac, faux a la main. C'est la dernière fois que j'utilise mon véritable pouvoir pour vous stoppez! La KROOOOchaine fois, je prendrais vos vies, aussi sure que je représente la mort!"

* Le Maitre des volatiles lève le bras. Lui qui est considéré a tord comme faible...va en faites sauver tout le monde. Que la vie est burlesque. La Mort qui sauve le Monde, on aura décidément tout vu.*

"KRAAAAAAAAH, Coupe circulaire! Croix sépulcrales! Retourne d'où tu viens, entité démoniaque, il y a bien assez d'un Dieu de la Mort dans ce monde!", souffle le Maitre Corbac en abattant sa faux sur l'ombre désormais gigantesques qui menacent d'avaler l'Humanité...


... ... ... ... ... Sept heures après cela ... ... ... ... ...

" Désolé de vous avoir causé autant d'ennuis. Ce monde n'est pas fait pour nous.. Nous retournons dans l'ombre que nous n'aurions jamais du quitter..." susurrèrent les deux frères Corbacs, faisant face aux 8 mercenaires en face d'eux.

"Vous croyez vraiment qu'on va vous laissez partir? Vous avez tués Zivius, ont va vous faire la peau, oui!" hurla la jeune Xelor.

"Bande d'humains KRUUUpides, a partir du moment ou une entité maléfique est détruite, les personnes et âmes qu'elle a avalés sont rendus. Votre "Sivus" doit vous attendre quelque part dans ce monde. On y va, les KAAAAARçons. Vous ne vous enfuirez plus, cette fois."

"Oui...père...", dirent les deux frères en baissant la tète.

"Attendez. Finalement, on ne peux pas vraiment vous en vouloir. Vous avez certes blessés Alasay, mais elle m'a fait savoir que vous vous êtes excusés platement. L'incident que vous venez de créer, vous l'avez résolus..Enfin, pas vraiment vous... Bref, Maitre Corbac, je te demande de me confier ces deux là. Je saurais les gardez dans le droit chemin," dit Blu avec le sourire."Ils sont puissants, c'est un point positif."

"KRRROOOme tu veux, jeune humain. Sache que je prendrais ta vie si tu n'y arrives pas. Adieu," dit le Maitre Corbac tout en disparaissant soudainement dans une explosion de plumes noires.

" Tu rigoles là? Tu a tués un de nos frères, on accepte pas de travailler avec toi, Sacrieur!", cria le jeune Xelor avec dédain.

"Tu parles de ce frère là?", dit Alasay avec un sourire malicieux.

* Par terre, git le corps d'un petit corbac taché de sang qui semble mort. Mais si on y regarde de plus près, la flèche a traversé non pas son corps mais le poignet de Blu. Le corbac, lui, est en pleine forme et ronronne sous les caresses d'Alasay.*

"Que..? Mais... Tu aurais pu le dire tout de suite, ça aurait évité tout ça, imbécile!", hurla Kojak avec rage.

"Je devais d'abord...vérifié si l'esprit de cohésion des mercenaires était toujours présent..Désoler d'avoir risqué vos vies, mais ça en valait..le..coup..", souffla le jeune Sacrieur en s'écroulant soudainement.

... ... ... ... ...

"Bien...chers mercenaires, nous nous sommes désormais entendus. Nous serions honorés de faire partis de votre communauté et essayerons d'être présent pour un entretiens. Merci pour cette nouvelle vie, Blu... A bientôt!"

*Dans la nuit, deux silhouettes s'envolent a dos de corbac géant. Dorénavant, l'avenir leur sourit.*

... ... ... ... ...

"KRAAAAAAAAAAH! Ais-je bien fait de les confier a cet énergumène?", se demanda le Maitre Corbac, seul dans son antre.


Dernière édition par Maj'/Mizu' le Mar 13 Oct 2009, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerbardus
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 398
Age : 21
Localisation : En Haut du mat !
Date d'inscription : 09/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
129/200  (129/200)
Guilde : Citrouille et Potiron
Discipline: Iop

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Sam 10 Oct 2009, 14:17

Cerbardus épuisé par le combat était assis auprès de Blu dans la maison de ce dernier

- Puissance et rage , un Bon point fit remarquer le Sacrieur
- Tu as vu ce qu'ils ont fait a Alasay !
- Oui .... Mais c'est moi qui leur est demandé , Alasay devait venir vers moi , mais les frères Corbacs ont mis un peu trop de Coeur a l'ouvrage
- Ah , Bon , en tout cas , leur puissance me fait peur , qu'il recommence pas a invoquer des démons sinon mon épée risque malencontreusement de se planter dans leur Dos
- Laisse moi méditer , retrouve les frères corbacs et dis leur que leur destin va se jouer dans l'entretien qui arrive


Cerbardus Bondit , courut , Enragea de ne pas trouver les frères corbac , quand il eu une révélation

- Les pénates des Corbacs ! Bien sur !
- J'y cours !!

Cerbardus était debout sur sa dragodinde qui filait a une vitesse folle , Il avait le vent dans les cheveux , et méditait

- AYAAAAAAAAAAA !!! Il Sauta de Sa fidèle Monture et Planta son épée dans un arbre , puis il grimpa sur la dernière Branche et attendit

Quand les frères arrivèrent , Cerbardus sauta derrière eux , Silencieusement , avec une agilité prodigieuse


- Je vous ai enfin trouvé ! Cerbardus afficha un Rictus carnassier
- Halte , Maj ! Couvre moi je vais parlementer !
- Je t'écoute Mizu , Qu'a tu a me dire
- Je veut savoir ce que tu fais ici , comment connais tu cet endroit !?
- Je pense que Votre père veille sur vous , Mais prenez garde , Votre vie va se jouer dans les prochains jours , lors de l'entretien , ou je serai présent, qu'il ne se passe rien d'anormal , j'ai une épée réservé pour vous dans la cabine !

Cerbardus disparut dans une volute de Fumée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Sam 10 Oct 2009, 16:39

Entretien passé avec succès en présence de Cerbardus, Piman, et Holkan.

Maj et Mizu, après leurs déboires avec les mercenaires, ont réussi à trouver un accord commun pour unir leurs forces.
De plus, le père mystique des frères Corbac a décrété qu'il surveillerait cet accord lié par engagement mutuel.




Bienvenue chez les Aspirants les frangins Corbac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yop-Itahl
Pichon vif
Pichon vif
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 34
Date d'inscription : 28/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
79/200  (79/200)
Guilde : Chevaliers d'Emeraude
Discipline: Iop

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Jeu 15 Oct 2009, 15:24

Yop-Itahl rangea son épée après l'avoir nettoyé. Il n'était pas venu depuis longtemps, et beaucoup de choses s'étaient passées en son absence. Il ne savait rien du combat qui s'était joué près du bateau, si ce n'était grâce aux rumeurs qui circulaient dans tout Amakna, ce qui était déjà beaucoup. Mais le tableau qu'on lui avait dépeint s'était avéré être bien loin de la réalité...
Il observa le pont du navire, et le quai alentour. Cette propreté nouvelle lui faisait chaud au coeur, mais mal aux mains, au dos, aux pieds...
Il alla se poster devant le panneau d'affichage, et arracha, las, le feuillet de candidature des "frères corbacs". Il le lut avec intérêt, avant de sortir sa plume. Il raccrocha sur le panneau la candidature, et ajouta quelques mots :

Ouais, bienvenue les aminches...vous avez foutu un sacré merdier sur le pont !

J'ai fini le nettoyage, mais plus jamais ça, je déteste les oiseaux morts...ça pue, ça colle aux pieds (et aux dents, pour les plus masos), pis soyons sérieux, ça fait négligé...
En tous cas, bienvenue, et tâchez d'être propre, ou vous tâterez de ma lame, garnements !




Satisfait, le Iop s'éloigna. Il décolla une plume noire de sa semelle...


Baah...dégueu...

...et quitta le port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Jeu 15 Oct 2009, 20:09

Quelques plus jours tard, lorsque les évènements se tassèrent un peu, ne trouvant nulle part les frères Corbac sur le port, je demandai à Cerbardus de me conduire à leur cachette habituelle, dans laquelle ils doivent sans doute fréquemment aller se ressourcer le temps d'assimiler intégralement une vie en communauté d'équipage.
-"Pas de problème, suis-moi. J'te préviens, faut qu'on se traverse toute la plaine des Crakeleurs, jusqu'à l'extrême nord, au delà-même de Bonta... Tu connais l'endroit..?
-"J'y ai accompagné une fois une ancienne connaissance, je suppose que c'est pas très loin de l'une des antres connues du Maitre Corbac..?
-"C'est ça... D'ailleurs je comprend toujours pas pourquoi et comment as-tu pu passer un accord avec cet être maléfique...!?"

Cerbardus tourna la tête vers Blu juste après, comme pour voir sa réaction ou si ça l'inquiétait plus qu'il ne le montrait... Les deux compères trottaient côte à côte à allure régulière sur leur dragodindes de compétition, la discussion semblait aussi légère que dense...
Le Chevalier dévoué aux Walkyries avait prit pour habitude, lorsque l'occasion lui était donnée et notamment apres des évenements de grande ampleur, de sonder le moral et les pensées de fond de son Ami(ral).
Il ne faut pas oublier que si le Sacrieur était son supérieur direct au sein du clan, il était également un "simple" frère d'armes dans la confrérie des Chevaliers de la Table Wonde (L'une des nombreuses couvertures de Blu-Rayo).
Au fil des aventures, ils avaient prit tous deux l'habitude de se confier l'un à l'autre, mais avec beaucoup de retenue et le moins fréquemment possible...

Une grande balade à dos de monture à travers le pays est un contexte idéal aux discussions, Cerbardus avait décidé de profiter du moment pour cultiver leur amitié ainsi que rassasier sa curiosité.
/Cerbardus pense: "pour une fois que je dois pas partir en contrat..."

Durant quelques kamamètres de silence, j'etais plongé dans mes pensées. Cerbardus, plus ou moins géné par ce vide de parole, portait des mots doux à l'oreille de sa monture pour l'encourager à sa longue route. Il n'aimait pas les silences trop longs... Je me décidai alors à lui répondre :
-"en fait... Maitre Corbac, s'il représente la mort, ne la sème pas forcément partout où il passe... J'ignorais même qu'il avait des rejetons, à se demander s'ils sont naturels... Il fait parti de l'équilibre de notre planète, tu comprends... S'il était purement maléfique, d'abord nous se serions plus là pour en parler, de plus un véritable messie du néant n'a pas de progéniture... Bref, MC n'est pas malfaisant, il protège simplement des secrets ou des tresors surement bien protégés ou cachés... et à prio, ses "enfants" également.
-"mmmh... tu crois ça toi..." répondit Cerb d'un ton perplexe.
-"He bien ma foi, personnellement je n'ai jamais violé son antre pour y tenter de récuperer quoique ce soit ni même tenté de le provoquer en combat.. C'est peut-etre pour ça d'ailleurs qu'il m'a accordé un crédit de confiance..." :/
-"ok, admettons.. mais tu m'expliques pourquoi tu veux aller voir les frangins là comme ça, du coup?"
-"tu vois ça..?" je sortis une fiole remplie d'une potion très sombre de la sacoche de ma monture et la montra à Cerb.
-"une potion de métal lourd ??oO pourquoi faire...?!"
-"hahaha! non, ça y ressemble mais ce n'est pas ça. Il s'agit d'une garantie de sécurité pour notre navire premierement, et esperons aussi pour l'ensemble du peuple d'Amakna.."
-"... o_O des fois Blu, j'ai vraiment du mal à te suivre.. avec tout ce que tu fais dans ton coin, j'comprend rien à tes projets personnels, bien souvent..!"

Blu-Rayo rit joyeusement.
-'T'inquiète, tu vas vite comprendre..."


Quelques heures plus tard, ils arrivèrent à la fameuse Pénate des Corbacs... Cerbardus ralentit du trot au pas, et dit à Blu :
-"On y est. On va éviter de les surprendre comme j'ai fait la derniere fois, je crois pas qu'ils avaient trop appécié..."
-"huhuhu oui évite de me les froisser avant que j'ai pu leur parler s'il te plait...!^^ Où sont-ils?"

Cerb descendit de sa monture, monta sur un rocher surélevé et cria :
"FRERES CORBAAAAAC, WALKYRIES ICIII !!"
Il descendit et ajouta à Blu : "s'ils ne répondent pas tout de suite c'est qu'ils ne sont pas là..."

Quelques secondes après, le Xelor apparu de derrière une rangée d'arbres :
-"mmmhrf... bonjour, oui que puis-je pour vous, mercenaires?"
-"Tiens, tu es seul, où es ton frère Mizu...?" demanda Cerbardus, saisi d'une soudaine inquiétude, la main sur le pommeau de son épée encore dans son fourreau.
-"j'couche pas avec lui non plus hein! Evil or Very Mad il fait ses affaires dans son coin tout seul régulierement!"
Blu-Rayo regarda Cerb de coté, un sourcil froncé... Maj-wet enchaina :
"qu'est-ce vous nous voulez ? c'est pour une épreuve d'Aspirant..?"

-"non pas vraiment..." intervins-je. "En fait, avant d'aller plus loin dans notre accord et de participer collectivement au développement de notre Clan, je souhaiterai prendre des précautions..."

*repérage*
-"mouais.. attend un moment mon frère est sur le chemin, on ne prend jamais de décision l'un sans l'autre quand ça nous concerne tous les deux..."


Ignorant sa remarque, je sortis la fiole de potion étrange.
-"Ceci est un potion que Megeekal et Piman ont demandé à Lily, qui elle-même à du aller voir Otomai pour l'obtenir. C'est une potion d'oubli de sort d'invocation du Funus Eris... je voudrai que vous la buviez toi et ton frère, afin de me garantir une certaine sérénité au sein de l'équipage. Les mercenaires ayant assisté à votre spectacle redoutent le pire en acceptant votre venu dans le Clan, alors je prend les précautions qui s'imposent..."
J'eus à peine le temps de terminer ma phrase qu'un "QUOI?? qu'est-ce que j'ai entendu là??", résonna dans notre dos. Cerb et moi nous retournâmes, Mizu-Itai arrivait en courant nerveusement.
Arrivé à notre niveau, il enchaina :
-"certainement pas non!"
-"du calme frérot, on peut y réfléchir... il en va de notre carrière de mercenaire, père nous a fait promettre de..."
-"J'VEUX RIEN SAVOIR, y'a pas moyen, et le jour où on doit sauver notre peau par tous les moyens et qu'on n'a pas notre arme secrète, on fait quoi hein ??? c'est toi monsieur le héros chef des marins qui nous sauvera peut-être...? avec tous les enfoirés qui veulent notre peau à Amakna?
-"En tous cas, j'ai un accord avec votre père pour veiller sur vous..." répondais-je.

Maj le Xelor prit la parole d'un ton étrangement calme...
-"non mais ça ira, pas de problème, nous allons la boire, j'ai confiance. Mizu, tu fais pareil et tu bronches pas, s'il te plait, j't'expliquerai pourquoi il vaut mieux!"
-"heuu, ben on vient de le faire!" répondit Cerb, fier et rassuré par l'initiative de Blu-Rayo.
-'Nan mais à ma façon, jveux dire, il est arrivé en cours de route, bref c'est un truc de famille, cherchez pas à comprendre. Donne moi cette potion, qu'on en finisse, puisqu'il faut en arriver là..."
-"Mais c'est abusay!", protesta de nouveau Mizu..."On ne s'en est servi que 2 fois dans toute notre vie!!Evil or Very Mad"

"Je vous la donne mais vous la partagez et la buvez devant moi, messieurs..." dis-je avec un sourire sarcastique.
"on s'en doutait un peu hein, on vous prend pas non plus pour des crétins!" répond Maj.
-"heu,un ptit peu quand même...?"
-"LA ferme Mizu!!" Le Xelor monta le ton.
Il saisit la potion, l'ouvra, et approcha le reste de ses narines momifiées prêt du goulot :
"snff snff!" POUAAAAAH MAIS CA PUE LE POISSON CREVé TON TRUC!!!!"

-"Meg m'a dit avoir ajouté quelques ingrédients spéciaux pour donner un meilleur goût..." :S

Le Xelor but rapidement la moitié de la fiole et la passa à son frère, sereinement.
Mizu la saisit avec le bout de sa queue en pointe, les bras croisés en signe de frustration... puis Maj-wet lui dit :
"cherche pas à sentir, bois d'un trait...", ce que fit l'osamodas aussitot après avoir lâché un "Fait chier!" énervé.

/Blu-Rayo pense: "en esperant que cet Otomai soit aussi doué qu'on le prétend et que ça fonctionne..."

-"Voilà qui est fait, vous allez pouvoir apprendre à vous battre comme des hommes maintenant!" balança d'un ton dedain Cerbardus.
-"Répète un peu ça!!" réagit Mizu-Itai, toutes lames dehors.

-'tsss... bon allez on s'en va. Merci pour votre confiance, Aspirants Mercenaires, nous allons pouvoir procéder à vos quêtes initiatiques et vos contrats d'apprentissage en toute serénité!"
Conclus-je en calmant l'étincelle de provocation.
"Passez au navire fréquemment, va falloir vous habituer au lieu dorénavant. A bientot."

J'enfourchai ma monture, le Matelot fit de même et nous repartîmes au galop. Hors de question d'utiliser des sources de magie comme les potions de téléportation en ces lieux spirituellement scellés.

Les Corbac regardaient s'éloigner les mercenaires sans bouger. En silence.
Lorsque de vue et d'ouïe ils finirent par disparaitre, le frère Osa réagit vivement :
-"pu***, mais pourquoi tas accepté ?? pourquoi tu m'as obligé ? sacrifier le plus puissant de nos pouvoir juste pour une troupe de clowns des mers, c'est vraiment la décision la plus débile que t'aies jamais prise grand-frère, sérieusement! je te comprend pas, tu te fais vieux ou quoi??"
-"RAAAAH CESSE DE ME CASSER LES OREILLES, ignare! Tu me prend pour un débile oui ça c'est clair!! Laisse moi te rappeler d'où nous venait ce sort d'invocation, tu pigeras peut-etre un peu plus vite...!"
-"de... de Père... Qui nous avait fait promettre de ne pas l'utiliser pour autre chose que sauver notre peau, en effet... mais alors...? tu penses qu'il pourra nous la réapprendre alors!!? mais oui c'est pas con ça! mouHAHAHAHA ces mercenaires croyaient nous controler si facilement!!" Mizu-Itai était passé de l'état d'ennervement à celui de joie diabolique...
-"c'est ça, p'tit frère, c'est exactement ça... mais il reste quand même un petit pépin..." reprit Maj,
-"quoi donc ?? tu crois qu'il n'acceptera pas..?"
-"Bah tant que nous sommes sous la tutelle du chef des mercenaires, je doute qu'il accepte de nous la réapprendre sans l'accord de ce dernier... on tournerait en rond quoi..."
-"gggrrmpf... t'façon avant de nous laisser manipuler, on va aller vérifier si cette potion soi-disant extremement rare fonctionne... Rendez-vous ce soir dans le désert de Sidimote, on tente notre invocation... si ça s'trouve leur potion ne vaut rien...!" What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerbardus
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 398
Age : 21
Localisation : En Haut du mat !
Date d'inscription : 09/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
129/200  (129/200)
Guilde : Citrouille et Potiron
Discipline: Iop

MessageSujet: ant   Jeu 15 Oct 2009, 21:03

Cerbardus , chevauchait sa dragodinde , il la laissa se reposer et boire un peu , il en profita pour parler a Blu

- Blu , franchement , je le sens pas , tu m'autorise a veillez sur eux ? Avec une invisibilité d'autrui D'Holkan ?!
- MmMMMM , Tu me demandes quelque chose de malsain la
- Siteplait , je suis sur qu'il vont le tenter ce sort !
- Okay , mais promets moi de pas me les abimer

Cerbardus Promis et remonta sur sa dinde, Arrivé au Walkyrie il dit d'une voix énergique

- Il est ou ce feignant d'Holkan ! - La ! Cerb derrière toi
- Rend moi invisible !
- Mais .....
- POSE PAS DE QUESTION !
- Okay, t'énerve pas !
- Désolé , mais je le fais pour le bien des Mercenaires
- Que , que .... Quoi ?
- Laisse


Cerbardus retourna surveillez les Loupiots , il devait être aux alentours du Onzième Cadran de la nuit


- FUUUUUUUUUUUNNNNNNNNNNNNNNUSSSSSSSSSSSS EEEEEEEEEEEEE ..........

Cerbardus courrut si vite , que quand il percuta Mizu , Mizu perdit connaissance

- Espèces de Petits salopiauds, Lanca cerbardus en redevenant visible

- Quesque tu fais la ?
- J'vous empêche de nous tuez !!
- Tu va voir ce que je vais faire !!!

Cerbardus n'eut pas le temps de se mettre en garde que Blu rayo assomma les 2 combattants d'un pied ferme et douloureux


- Pti nain !! Hurla Cerbardus Juste avant de disparaitre dans la brume , juste pour le provoquer bien entendu


Dernière édition par Cerbardus le Jeu 15 Oct 2009, 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holkan
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 23
Localisation : Médite dans les plaines de Cania...
Date d'inscription : 24/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
169/200  (169/200)
Guilde : Fraction
Discipline: Sram

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Jeu 15 Oct 2009, 21:40

Holkan qui arrivait en courant et à bout de souffle, réussit juste à dire...

- Hey Cerb' !!! C'est cinquante milles kamas pour l'invisibilité d'autrui !

Holkan qui était un fin voleur, se mit invisible et vola la bourse de Cerb' et repartit avant qu'il ait pu faire le moindre geste.
Comment n'avait-il pu ne pas voir se qui se passait ? Sans doute parce que les Srams ne s'intéressent que l'argent...
Il rajouta juste quelques mots en partant.

- *rire squelettique à glacer le sang*, ça t'apprendra à me prendre au dépourvu quand je viens de boire neuf bières d'affilées, non mais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zivius
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 25
Date d'inscription : 20/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
150/200  (150/200)
Guilde : Citrouille & Potiron
Discipline: Sacrieur

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Lun 19 Oct 2009, 20:21

Zivius a vu la mort pendant de longues minutes...
Il sent son âme se décrocher de son corps, mais tout d'un coup une lumière vive le libére !
Sans comprendre pourquoi il atterit devant une grande maison, et je pèse bien mes mots.
Il décide d'entrer dans cette maison pour savoir ou il est et si il est bien vivant, en tout cas il est couvert de sang, ce qui le rassure.
La porte grince...


??? : Qui est la ?
Zivius : Euh... c'est à dire que...
??? : Je t'écoute noble étranger
Zivius : Je ne comprends rien ! J'étais enfermé dans une espèce de sphère noire, comme si mon âme se décrochait de mon corps et pouf j'ai attéris ici comme par magie !
??? : Mmh intéressant, ton âme décrochée de ton corps tu dis ? Comment te nomme tu ?
Zivius : Zivius, disciple de sacrieur
??? : Bien. C'est un phénomène rare, dont je suis passionné, retirer l'âme de quelqun demande une puissance considérable, une magie trés ancienne. Cependant, la subir et en ressortir vivant permet certains don.
Zivius : Euh de quel genre ? Vous me faites peur ! Qui êtes-vous ?
??? : Chaque chose en son temps ! Tu dois maintenant être capable de détacher ton âme de ton corps volontairement !
Je t'expliquerais plus tard l'intêret de ceci, en tout cas la hasard a bien fait les choses en te fesant tomber devant ma maison. J'ai besoin de toi, et tu as certainement besoin de ce que j'ai à t'offrir.
Zivius : M'offrir quoi ? Besoin de moi pourquoi ?
??? : Patiente !
Zivius : Non ! Je ne sais même pas qui vous êtes, et je refuse de vous aider...


L'homme mystèrieux enleva alors son capuchon...


Otomaï : On m'appelle Otomaï.

[hrp] histoire à suivre sur ma fiche, vu que la suite ne concerne pas vraiment les frères corbacs [/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Mar 20 Oct 2009, 20:41

* J'ai bien fait de suivre ce Sacrieur, finalement. Funus Eris ne l'a pas spatiocapulter si loin que ça... Ce petit ne se rend pas compte de la chance qu'il a. J'ai du attendre 5 ans avant de pouvoir rencontrer Otomai... 5 ans d'attente au village des Zoths, jouant avec le vent, m'entrainant avec les autochtones, pour finalement avoir droit a exactement 3457 secondes de discutions sur la magie ancienne.... Ce petit a déja eu droit a 213 secondes....*

" Kraaaaaaaaah.... Nouvelle mission en perspective. Le sacrieur avalé par l'Entité Mortuaire a développer une certaine aura... On va voir quel pouvoir il va nous développer."

"Assis-toi, voyageur. Et cesse de poser des questions, j'ai la fiole facile," dit Otomai avec assurance, en s'asseyant tranquillement sur une chaise en bois de Floribonde.
"Mais....", dit Zivius, excédé par la confiance de son interlocuteur.
"SILENCE. Encore une réponse sur ce ton et je te prévient, je te transforme en quelque chose de tellement horrible que tu ne pourrais te l'imaginer sans en vomir tes tripes", balança Otomai avec un sourire sadique.
"Vous croyez m'impressionner?", souffla Zivius en redressant le buste. " Je viens de me faire littéralement engloutir par un monstre antique formé de ténèbres, mon âme a été arrachée, mon intégrité physique a été souillé, ce n'est pas un alchimiste, aussi puissant soit-il, qui va me forcer a faire quoi que ce soit!"

"J'apprécie l'arrogance quand celle-ci est fondé. Quelque chose sommeil en toi, ça peut etre bienfaiteur comme destructeur.

Assis-toi., dit Otomai en bougeant l'index de la main gauche.


* Je connais ce pouvoir, il l'a déja utiliser contre moi. Redoutable... Voila d'où lui vient son surnom "d'Otomai le Marionnettiste".


"Urgh...mon corps...", dit Zivius, s'asseyant contre sa volonté.

"Kraaaaah, il ferait mieux d'obéir, cet imbécile. Bon, rien d'intéressant en lui pour le moment. Je repars..."

"Bien... Nous pouvons parler," dit Otomai, un grand sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zivius
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 25
Date d'inscription : 20/05/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
150/200  (150/200)
Guilde : Citrouille & Potiron
Discipline: Sacrieur

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Mer 21 Oct 2009, 19:20

/hrp/ maj j'ai écris la suite de mon RP avec sa, et ta suite ne colle pas du tout avec la mienne. Sinon j'aime bien c'est intéressant /hrp/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Lun 26 Oct 2009, 21:14

*Le Temps.*
*Cet espace illusoire entre mort et vie, lieu vide.*
*Je suis seul Maitre ici. Le Temps m'appartient, tout comme les vies de mes disciples.*
*Et pourtant, je ne maitrise pas tout. Les trames du temps, ces petites farceuses, me joue souvent un ou deux tours par siècle. Un de ces tours vient d'avoir lieu.*
*Deux présent pour deux histoire.Hmm....Et impliquant ce vieux fou d'Otomai, avec ça.*
*Pas de soucis, personne n'est mort. Retournons a la fabrication d'un nouveau Sablier Terranovae.*

" Bien...Nous pouvons maintenant discuter, Sacrieur survivant..."

"Enfoiré! Lache moi!"

*Dans une autre trame dimensionnelle...*

" Tu ne me crois pas? Bien... Suis moi."

"KRAAAAH§ Ou je me suis encore fourré? C'est... c'est quoi tout ça? Au secoooours, MAAAAITRE!"

"Urgh.."
"Maj! Qu'est ce qui se passe?"
"Rien...Une trame du temps s'est déchirée, quelque part...Ca a du crée deux présent totalement opposé et pourtant parfaitement identiques dans l'essence..."
"Va te recoucher, imbécile. Nous avons beaucoup de choses a faire, et j'ai comme l'impression que le coup recus de Blu-Rayo t'a sérieusement atteint si j'en crois les stupidités que tu dit."


* Au sommet de l'Arbre Hakam, bien plus tard....*

"Bien, il est temps de mettre le Plan Ailes de Corbac incandescentes a exécution!", dit Mizu, sentant avec satisfaction les bourrasques sauvages du vent d'Est essayer de le pousser hors de l'arbre Millénaire sans succès.
"Oui. Il est sérieusement temps d'acquérir plus de puissance. Ca ne peut plus durer, trop de personnes en ce monde nous surpassent, il faut que nous apprenions de nouveaux sorts", souffla Maj, bandelettes aux vents.
"Père nous a dit d'aller voir Otomai, c'est ça?"
"Exact."

* Devant une maison recouverte d'explosions et de taches douteuses et diverses...*

"On défonce la porte?"
"Vaux mieux pas. Père m'a dit qu'il ne valait mieux pas irriter Otomai, va savoir pourquoi."
"Il doit etre puissant", dit Maj en ouvrant la porte.
"Pas de lumière... On entre?'
"Oui."
"Tu sens?"
"Oui. Ça sens..."
"...la bête féroce."
"GROOOOOOOAR."
"Argh!Mon braaaaaaas!"
"C'est quoi ce foutoir!?", hurla Maj en faisant explosé la palissade déjà bien ébranlée.
"Une espèce de boule de ténèbres m'a croquée le bras.... Tss, je saigne beaucoup."
"Reste en retrait, je m'en occupe."

*Tiens? Encore de la visite pour le vieil Otomai... Pas de bol, ils sont tombés sur une de ces "invention" de fou furieux...*

*Le jeune homme fait face a une zone d'ombre. La chose est cachée dedans. C'est son domaine, sa tanière... Otomai va etre de mauvais poil... Il va encore perdre un de ces monstres.*

" Approche, saloperie... Je vais te carboniser", rugit Maj, un sourire carnassier aux lèvres.

* Elle est passée derrière lui.*

"Maj, derrièèèèèère!"
"J'ai vu."

*Aie, pauvre bestiole.*

" Lances Iridescentes!"

"Kraaaah, et un steak de monstre, un. Je me demande ou est passé Fwib..."

"Et voila! Problème réglé!"

* Aie. Il arrive.*

"Maj..Tu sens?"
"Encore? Quoi, une autre bestiole?"
"Non.. Cette aura meurtrière..."

* Cette branche de l'arbre fait 90 mètres de circonférence. Elle est dure comme de l'acier. Elle a survécu a des tempetes énormes, a des combats titanesques, a des chocs propres a brisé en deux une tour de pierre.*
* Elle s'écroule, coupée net a sa base. Elle tombe droit sur un homme en contrebas.*
* Ample mouvement de bras...*
* La branche vole littéralement vers les deux frères.*

"MAAAAAAJ! Téléporte nous!*
*Je peux pas! Sa me prendrait trop de temps de calculer la distance gèo-spatiale! Je vais la cramer!"
"Soit pas ridicule!"
"OK! MOMIFICATION! AILES DE KEOPS!"

*La branche fend l'air. Les deux Frères se sont envolés... Bien joué.*
*La branche mesure 24 mètres. Elle pourrait, en allant a cette vitesse, transpercé une cinquantaine de Craqueleurs et avoir encore de l'élan.*
*Elle survole la plateforme, pour tomber dans le vide sans fin de l'Arbre Hakam et se précipiter vers la place de Corail.*
*En dessous, un petit Crustorail Kouracao, qui n'a rien demander a personne, se nourrit tranquillement. Soudain, une immense ombre le recouvre. Trop stupide pour ressentir le danger imminent, il se réjouit seulement de cette soudaine fraicheur inattendue. Ce sera sa dernière pensée.*
*La branche s'enfonce dans le sable chaud. La moitié est vite ensevelie.*


" C'est qui ce furieux? Tu as avec quelle aisance il nous a balancé ce truc énorme?"
" Je pense que c'est Otomai, Maj... Rétracte tes ailes, t'auras besoin de toutes tes forces pour pas te faire tailler en pièce...."

"BANDE DE SABOTEURS! VOUS AVEZ TUEZ MON LUPUS OMBRINAE! J'AI MIS 34 minutes 43 secondes et 2 microsecondes pour le concevoir! Je vais maintenant vous tuer. C'est un juste retour des choses,' hurle l'homme au bout de la plateforme.

"Maj..On est mal. C'est bien Otomai. Et il est furax."

"Euh.. On fais quoi?"

"On cours."


Dernière édition par Maj'/Mizu' le Lun 26 Oct 2009, 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maj'/Mizu'
Pichon de rive
Pichon de rive


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Lun 26 Oct 2009, 23:01

" Approchez, approchez! Je vais juste vous coupez au niveau de l'artère coronaire, vous ne souffrirez que 76 secondes et deux centièmes, ce n'est rien!", crie la silhouette pourchassant les deux frères.

"Sa fait déjà 76 secondes deux centièmes de trop, enflure!"
"L'énerve pas plus, abruti! Bordel, je perd tout mon sang. Maj, mystifie le et prenons la voie des airs."
"Ok. Avance."

" Bieeeen, le Xelor! Tu as fais le bon choix! Tu verras, 76 secondes d'agonie, c'est rien du tout!"

" Tu a sérieusement cru que j'allais me laisser tuer?! Poussière Temporel! /! VESUVIO!\
"Tu n'as pas le choix, abruti...", souffla Otomai avant d'être happé par une vague de poussière brulant a plus de 600 degré.

"Ha ben.. Il était pas si fort que ça, finalement....."

* L'attaque a calcinée le dessus de la branche. Si on prend en compte le fait qu'elles soient quasiment indestructibles, c'est impressionnant.*

" Ne m'enterre pas trop vite, jeune homme..."

"Il est encore vivant, hein? Bon, diversion..."

"Tu utilises l'élément du feu. Le cliquètement que produis chacun de tes pas me laisse penser que tu possèdes un véritable arsenal sur toi. Après un examen approfondis, je peux dire que tu as un katana de 33 centimètres, deux chaines armés de lames, deux haches de 120 centimètres, et une bonne vingtaine de dagues parfaites pour le lancer.Il faut soit une musculature parfaite soit pratiquer un sport de combat a haut niveau pour pouvoir porter tout ça et pouvoir se déplacer avec cette vitesse."

"De même, tes mouvements me laisse penser que tu combats a l'aide de l' Aïkido, arme martial parfait pour envoyer valser un ennemis. Or tes mouvements sont ceux d'un expert. Tu maitrises nécessairement des rudiments de Close combat. Tes attaques fouettes l'air, produisant un déplacement du flux aérien qui, mélanger a tes attaques de feu, peuvent permettre de produire de la poussière ou de la fumée, parfaite pour t"échapper...", susurra l' Alchimiste tout en accélérant encore, devenant presque flou.

" Qu...quoi? Il m"a analysé en si peux de temps? Incroyable... Bon, c'est pas le moment de se laisser impressionner...
Flammes! Mouvement de rafale! Borrasca fumígena!"

"Imbécile, je t'ai totalement percé a jour, tes attaques n'ont plus de secret pour moi..."

* L'homme-tranchant s'est pris le nuage de fumée de plein fouet...*

" C'est ça! En attendant tu t'es mangé mon nuage! MOMIFICATION! AILES DE KEOPS! Mizu, si il essaye de nous lancer des trucs, dégomme le!", dit le jeune Xelor tout en courant vers son frère.

"MAJ! IL EST DERRIÈRE TOI!"

* Trop tard. L'homme ne s'est jamais pris le nuage. Il avait bondis dans les étages supérieur. Maintenant, il est derrière le jeune homme. Il est foutu.*

* L'homme-tranchant est debout sur le dos du Xelor. Celui-ci ne bouge plus.*


"MAJ! Descend du dos de mon frère, salopard! ÉTREINTE AQUEUSE!"

"Pff... Tes attaques ne m'atteindront pas, jeune impudent", dit Otomai en balayant la vague sensée le noyé d'un revers de main. Celle ci, dispersée en des milliards de particules, se répand en pluie sur le sol.

" Creuvard... Maj, répond moi!"

" Tu n'as toujours pas compris... Hunhunhun... Tiens, regarde," dit l'homme en appuyant du pied sur la tète du jeune homme qui lui sert d'appuis.

" Bordel! Arrête çaaaaaaaaaa!", dit l'invoquateur en se précipitant vers Otomai, en sortant les 6 griffes en acier tremper de sa manche.

* Ce jeune homme perd trop de sang....*

" Ne bouge plus. Tu te prends pour qui, a me donner des ordres? Je fais ce que je veux.... Amusons-nous un peu...

Tue l'homme qui te fait face.


* L'Osamodas allait toucher Otomai, mais... son frère lui a mis un coup et l'a repousser... *

"Maj! Arrète ça!", hurle le jeune homme, tentant désespérément de parer les coups que son frère lui assène a main nues. " Abruti, tu vas te trancher un bras si tu continu a frapper comme ça sur mes lames, je ne pourrais pas continuer a parer avec les coudes, je saigne trop!"

"Mwahaha! Regardez moi cette cervelle de Bitouf! Tu n'as toujours pas compris ce qui arrive a ton frère?", dit Otomai, tout en remuant son index de la main gauche.

" Sa...salaud! Tu le manipules!?"

" Tu as trouvé ça tout seul?", souffla Otomai avec un sourire condescendant.

" Merci de me l'avoir dit, abruti. Je vais pouvoir prendre les mesures qui s'imposent..Keuf..."

" Ne me fais pas rire... Tu tiens a peine debout. Mais je suis curieux de voir ce que sa pourrait donner... Arrête.

* Le Xelor s'est immobilisé. Il n'est qu'une marionnette, a présent.*

"Faisons un petit jeux, tu veux bien? Je vais me mettre derrière ton frère. Vu ton état, tu ne peux guère envisager de m'attaquer au corps a corps. Tu va forcément me lancer un sort. Ton frère me serviras de bouclier," sourit le savant.

" QuE sAngre mE SirVa dE eSpadA! QuE tEnebRa mE SirVa dE LaNzA!

LANZAS TENEBROSAS!

*Deux lances de ténèbres ont émergés des mains ensanglantés de L'Osamodas. Elles volent dorénavant vers Otomai ... Cet Osamodas serait il prêt a sacrifier son frère?......*

* Les Bitoufs fuient. Ils sont habitués. Quand un tel vacarme retenti, il est l'heure de fuir. L'un d'eux, plus téméraire ou plus stupide, approche de la source du bruit. Avant de comprendre pourquoi la zone était recouverte de fumée noire ou meme avant de pouvoir seulement penser a prendre la fuite, il est trancher en deux.*

* La fumée se découpe ... De ce nuage noir émerge deux silhouettes faisant face a une seule.*
*Les deux frères font face a Otomai.*


" Hm.. Intéressante, ta technique... Elle n'a pas affecté ton frère... Cela doit être relatif aux fait que vous partagiez le même sang. Tu as réussis a m'érafler la joue, félicitation. Malheureusement pour toi, la technique de Marionnettiste que j'ai utiliser sur ton frère est très éprouvante pour le système nerveux et les os.
De même, l'attaque que tu m'a lancé était composée a 67% de ton sang. En ajoutant l'effort que tu a fournis pour récupérer le corps de ton frère, j'en déduis que tu est a l'agonie. Ne t'inquiète pas, va. Je vais abrèger vos souffrances", siffle l'homme-démon avec un rictus sadique.

" H..h..h"

"Hum? Tu essayes de dire quelque chose? Va-y, je t'en pris", dit Otomai.

" V...va...va te faire...mettre....", susurra Mizu en faisant un grand sourire a l'homme qui sera son bourreau.

" Bien. Quelle dernière phrase pathétique... Adieu, Frères Corbacs."

* L'homme-démon s'élance. Il fouette l'air de ses dix doigts, en passant a toute vitesse entre les deux frères.*
*Derrière eux, le tronc auxiliaire de l'arbre de 367 mètres de diamètres vole en éclat.*
*Découpé net en dix morceaux, le tronc tient pourtant en place.*
*Un ridicule et misérable Bitouf se pose sur une de ses branches, sur la façade Ouest du tronc.*
*Il s'écroule, emmenant avec lui la cime auxiliaire de l'arbre, haute de 87 mètres et pesant près de 78 tonnes.*
*En dessous de ce dernier, deux silhouettes sanglantes s'écroulent. Ils ne respirent plus avant de toucher le sol. Il pourraient tenir environ 3 voir 4 minutes avant de rendre l'âme. 78 tonnes de bois dur comme de la roche abrègeront leur souffrance.*
*Otomai, lui, a disparu.*


... ... ... ... ...

* Dans la Plaine de Cania, aux Pénates des Corbacs, au fin fond de la Bibliothèque du Maitre Corbac, celui-ci est debout au milieu d'une salle, les yeux mi-clos.
Des centaines de corbacs flottent autour de lui, transmettant les informations qu'ils sont recueillis dans le monde entier.*
Soudain, le Maitre Corbac ouvre grand les yeux. On peut parfaitement entrevoir la lueur de rage se reflétant sur ses yeux rouges.*

" Otomai, espèce de raclure...", siffla le Maitre Corbac en saisissant sa Faux en forme de Croix.
"Depuis près d'un siècle, je passe l'éponge sur tes meurtres sanglants et illogiques et sur tes expériences contre-natures, mais cette fois, s'en est trop! Tu va regretter d'avoir touché a mes fils!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   Mer 11 Nov 2009, 08:01

Les frères Corbac ont une mauvaise nouvelle à nous annoncer... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aspirants Maj-wet & Mizu-Itai "Histoire de deux frères."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hunter Ravage] / L'histoire de deux frères chasseurs
» ["Une bonne histoire pour Béorn"] Balin-Oin-Bifur
» GSP vs Laraque: l'histoire de deux Georges!
» "Raconte-moi des histoires"
» 26/05 à Nice : "Histoire de Nintendo" par Florent Gorges / pixnlove

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercenariat Walkyrie sur Lily :: LE CLAN MERCENAIRE WALKYRIE :: Recrutement :: Démissions, renvois.-
Sauter vers: