Mercenariat Walkyrie sur Lily

Les Mercenaires Marins de Lily la Navigatrice depuis 3074 jours. -Dofus, monde des douze-
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vin-bichou
Pichon squale
Pichon squale
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 22
Date d'inscription : 25/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
79/200  (79/200)
Guilde : frégate 'Equipage du Walkyrie'
Discipline: Iop

MessageSujet: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Lun 30 Mar 2009, 18:15

Cercle de puissance : 69

Classe : Iop

Nom : Vin-bichou

Métiers pratiqués
: Boulanger (100 diplômes), Paysan (49 diplômes), Bijoutier(56 diplômes).


Mon histoire semble être celle d'un vagabond guerrier, je vous laisse le plaisir de la lire :

-Pfft ! Un sale week-end-end a ne rien faire derrière la porte de cette chambre ! Maudit-soit mes parents !
Mes parents sont deux Iop qui malgré leur origine ont choisi la voie du commerce.
Les Kamas, ils ne pensaient qu'a sa et pourtant ils en avaient des milliards!
Je ne les vois que 1 heure une semaine sur deux, a la place des garde, des nourrice, des jouets pour les remplacer.
Gosse de riche trop gâté et protégé jusqu'au cou que je suis !!!
Je ne peux sortir dehors que pour apprendre, et obligatoirement avec deux légion d'élite sur-entrainé prêt de moi.
Pour mon père Concastro mon père et Emmar ma mère je ne dois pas savoir me battre mais connaître les ficelles, les méthodes pour gagner l'argent, pires que treize enutrof réunis !



Je parlais souvent avec mes gardes des méthodes de combat et secrètement ils m'apprenaient a me battre ou des choses utile pour l'infiltration.
Idiot qu'ils étaient de m'apprendre involontairement comment m'échapper de cette fichu bicoque de sales mioches !
Une jour, vers minuit, je crocheta la serrure de la vitre de ma chambre, prit ma couverture et en fit une corde soutenant mon poids.Je l'accrocha a la poignée de la vitre en or blindé et je descendis le long de cette corde pour atterrir sur le sol cultivé et magnifique qui régnait derrière ma chambre.
Avec mon sac fraichement préparé qui contenait : de la cuisse de bouftou royale et quelques outils utiles au quotidien.Je continuais la route et en fin d'après-midi j'étais arrivé dans la forêt d'Amakna.
Ma culture était a refaire, j'improvisais des cabanes, construisais des armes en bois et régulièrement je volais des métaux aux ateliers environnant.Ce début aventure me fit comprendre la nature et que un homme seule n'équivaut pas a la société elle même.

Je ne me nourrissais de fruit et de sanglier qui se trouvé aux alentours.
Je connaissais les bases des plus grandes pratique tels que la forge, la chasse, le bricolage, la pêche ( je pêchais prêt du cimetière local), la fabrication de vêtement ...
Je me rappelle de ce bon vieux Terrius ! Sadida combatif qui trainé dans MA forêt et qui c'est fait attaquer par des bandits fine lame. Je l'ai défendu et depuis ce jour on ne sais plus quitter !
Lui était orphelin et son parrain est parti sans aucune raison.
Depuis que je l'ai rencontré il ma petit a petit fait rentrer dans la société en me proposant des jobs de tout types
et en me faisant rencontré de belles et jeunes filles !
Trainant a bonta pour nous acheter et vendre des équipement, nous avons rencontrés un vendeur enutrof sympathique qui vendait des ressources rares a très bas prix.
Il recrutait aussi des jeunes guerriers pour des "chasse au trésors" sur les poils et peaux d'animaux rares ou non, féroce ou inoffensive.
Ils nous emmenaient régulièrement dans les contrées des Pandala Eau pour récupérer artefact divers ayant une valeur inestimable a ces yeux.
Très vite l'enutrof nommé Gontrik, se rapproché de nous amicalement et finalement on devint tous les trois inséparable !


Aventuriers assoiffés d'action, on faisait les voyages les plus vertigineux, les plus dangereux et surtout ce qui en valent la peine...
Une nuit chaude, on alla dormir sur la montagne des Koalaks et vieux un Koalaks nous dis de le suivre au sommet de la montagne et le spectacle était magnifique : les montagnes la nuit virés de toutes les couleurs !!
Un secret naturel inconnu depuis des lustres !!
Des choses de ce types j'en ai vues des tas que ce soit sur l'ile de nowel ou la grotte hesque ,bien le tofu au ailes bleu , le palmifleur multicolore , rien ne nous échappaient !
Je fit la rencontre d'une Ioppette qui était a la fois magnifique et intelligente.
Elle magnait le feu avec un incroyable puissance et une telle volonté !
Elle ne tarda pas a nous suivre après notre rencontre !
J'avais le blues pour elle, un soir avec l'aides de mes deux autres amis on lui fit un fête on je lui déclara ma flamme !
Elle accepta et ce jour ce fit notre premier baiser...

Malheureusement depuis la fiançailles de Pyria, mon amour, Terrius et Gontrik et moi nous nous sommes séparés.Quelques moi après Pyria et moi nous avons fait un enfant que nous avons nommé Concastris qui en un langage Koalak veut dire "honore".Nous avons avec le peux de moyens qui nous restés achetés une maison sur Otomaï.J'enseignai la vie d'un valeureux Iop a mon fils qui progresser étonnamment vite.Il côtoya Ötomai en personne.Actuellement mon fils a 15 ans moi et ma femme en avons 37, Concastris a quitté Ötomai pour faire la rencontre d'un jeune groupe de guerrier et je lui envoie chaque semaine une lettre lui demandant de ses nouvelles : il nous renvoyaient une lettre racncontant ses intrépides aventures.

C'était un soir pluvieux sur Ötomai et comme chaque trombe, je coupais du bois pour le feu et sur la rive je vis une barque de bois qui abritait une silouhette étrange qui maniait une sorte de couteau ... Je ne bougeais pas et j'observais. La barque s'arrêta brusquement et la femme a l'interieur rejoigna le bord et je m'approcha d'elle.C'était Lily.
Son bateau s'était attaqué par des piwates et elle a utiliser une vieille galére amochée de secour.Je lui proposai hospitalité et elle accepta.Le lendemain matin,a l'aube elle expliqua qu'elle devais repartir .Elle nous remercia et me donna une adresse.le seul nom marqaué dessus était WALKYRIE.Je me demendais que signifiait le mot Walkyrie, était-ce un trésor ? Une personne ? Un monument ? Pour en avoir le coeur net Vin s'empressa d'aller a Amakna là ou résidait "Walkyrie(s?)"Il vit un énorme bateau ou l'ensigne Mercenaire Walkyrie y était inscrit.Sur la porte d'entrée y est inscrit un code.Le code du navire surement.Je rentrais dans ce bateau et un sacrieur d'apparence calme me dit "Bienvenue ! Que puis-je pour vous ?"Je lui tint la lettre en lui disant de la part de Lily.Blu-Rayo (t-elle était son nom) la prit d'un geste vif et me dit "Alors tu es venue chercher du boulot ? Vu ma position je ne pouvais répondre que oui.Il mexpliqua le but des mercenaires et leurs facons de travailler .Il me fit remplir un document devant repondre a ma situation actuelle.
Je le remplit et je me vis engager en tant qu'Adpirant chez les Walkyrie !C'était bien mieux que se que on peut l'ésperer d'une adresse !



Fin !!







Dernière édition par Car-nage le Lun 17 Aoû 2009, 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vin-bichou
Pichon squale
Pichon squale
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 22
Date d'inscription : 25/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
79/200  (79/200)
Guilde : frégate 'Equipage du Walkyrie'
Discipline: Iop

MessageSujet: Il y a les mots du coeur, maux de coeur et ... mal au coeur !   Lun 17 Aoû 2009, 16:44

Il y a les mots du coeur, maux de coeur et ... mal au coeur !

[HRP] J'ai eu une longue période d'absence et avec l'opération je ne pouvais plus cacher sa : mes petite/moyennes voir grandes absence était due en trés grande partie a mes séjours a l'hopital (dont l'accident de voiture) et mes crise de coeur c'est pour sa que je souhaiterai faire refleter cette vérité par le biais de Vin B qui est moi même. [HRP/]


J'étais en vacances, moi et Pyria avait envie de voyager alors on décida d'aller a Astrub a L'agence Tourisque.Mais nous allons assister a une scéne déplorable de voleurs qui dépouillérent une passante, je me mis a leurs poursuite et d'un coup ils s'arréterent et ils m'encerclaient.L'un de me versa un contenue liquide sur mon corp et je m'évanoui.
"Tout va trés bien, il s'en est sortit.Un séjour de repos ne lui manquera pas."Cette voix me reveilla.J'étais assis sur un fauteuil et je vis un eniripsa et ma femme derriere lui .Il me proscrit un anti-dote et on put enfin aller a l'agence, elle nous proposa un séjour sur les plages d'Astrub qui nous permettraiebt de prendre un bon coup de soleil.
Alors en route ! Nous prîmes nos dindes et foncaient vers les calanques.La vitesse de nos dindes était remarquable, je ne sentait même plus mon corp et d'un coup je m'évanouit.
e me réveillai attaché sur un lit avec les mêmes voleurs autour de moi qui débattaient apparament sur mon existence et mes facultés physique.J'étais leurs sujet de science.L'un d'eux était plus distingué que les autres par sa tenue plus imposante.
Je criai mais je ne n'avais pas l'impression qu'il m'entendent.Au bout d'une heure, enfin, il me parlérent
:
-Nous sommes les siane'tifik et nous avons tésté un poison sur toi.
-Pourquoi m'avez vous choisi ?-Tu étais le premier venue, c'était une occasion de s'en servir...
-Quand allez vous me relachez ?
- ...
-Moi je vais dire maintenant!
Je contractai tout mes muscles au point de faire lacher les bouts de ficelle sensé m'attaché
Les siane-tifik ne bronchaient pas d'un doigt.
J'étais face a eux comme je l'étais a Astrub : cela m'intimidait beaucoup.,
ils se mirent a rigoler et alors je me suis énervé.
-Qu'est ce qu'il se passe ? disais-je-Tu ne restera pas debout lomgtemps disaient ils en rigolant.
-Comment sa ?-Je sentait l'atmosphére se refroidir et mes muscles se ramolir, moncoeur battait de plus en plus lentement...
Je me réveillai sur le sable brulant. Personne, désert...
Par contre on apercevait non loin une patrouille de milice, sans réfléchir je leurs faisait signe.
Ils s'approchérent de moi et me demandérent qui j'étais.
Je leurs disait tout les informations qu'ils voulaient et ils m'éxpliquérent que ma femme ma vue emportait par des brigands.
-Avec les descriptions qu'elle nous a donné ce sont les siane-tifik.
-Bien...
-Ne vous inquiétez pas ils ne sont pas bien méchants
-Ils on volaient une femme et m'ont, apparement lancé un sortilége ...-Ils croyent maitriser les potions et veulent combatre Eniripsa, ils sont connus ces fou !
-Ah bon, quoi qu'il en soit je dois avoir une sort ou une maladie quelquonque : pourriez vous me ramenez a ma femme messieurs ?
-Nous sommes la pour sa, montez sur nos dindes.
Ces dindes étaient toutes en armure et peu rapide, surement a cause du poids de leurs protections.
Nous arrivérent a Astrub une fois de plus et je voyais ma femme au coté de l'eniripsa qui m'avait ultérieurment accueillit il était contrairement a son alure habituel, stressé, angoissé.
Des que je suis arrivé en face de lui, il c'est mis a genoux en criant des excuses a mon égard.

-J'ai fait une erreur Vin je vous doit tout !A cause de moi vous avez frolez la mort !
-Alors quoi ! Qu'ais je !-Une maladie du coeur ! Elle n'est pas grave au début mais si elle n'est pas traité rapidement elle s'avére dangereuse !
-Bon, l'erreur est humaine, où est ma femme ?-Je suis là cria Pyria !
-Bien rentrons ...-Attendez ! cria l'eniripsa
-Quoi encore ?
-Je dois vous proscrire un tas de choses, vous savez, pour votre coeur ...
-Allons souate, donnez moi sa !
Ils allerent dans un magasin pour acheter faire le plein de remede.
-Alors rapelez vous sa matin et soir , sa tout les midi, et sa avant de dormir !
-Oui, oui je sais on va y aller
-Oui on a peu de temps ! disait ma femmeOn repartaient avec peu de bon souvenirs, voir aucun.Arrivait chez nous, nous nous sommes reposait intensement et nos vacances était en faite pas mal chez nous a ne rien faire, le seul bémol était que l'on recevait sans cesse des pious messagers du medecin qui devint fou qui rappelait les doses et horaires pour prendre mes substances, j'apprit peu de temps apprait qu'il aurait rejoint le groupe des siane-tifik.
Sa fait froid dans le dos !


C'est la fin de cette histoire !
-Vin viens voir ce qu'il y a par le fenêtre !!

-Oh non pas les siane...
Bon et bien ce n'est pas la fin de cette histoire !!

*Vin prit un épée et alla les mettre hors d'état de nuire !*
Et la on peut dire

FIN

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Jeu 15 Oct 2009, 21:47

"Maladie du coeur, maladie du coeur... j'leur en donnerai moi des maladies du coeur...!", pensait le Iop Vin-Bichou, lame tendue vers les cieux, en garde, prêt à en découdre pour de bon.
"Depuis mon indépendance, je n'ai pas traversé toutes ces épreuves seul pour me laisser finir comme un vulgaire bouftou! Personne ne touchera à mon foyer!!" finissait-il de se dire...

-"Comment OSEZ-vous vous pointer ici, chez nous, après ce que vous avez osé faire!?"
demanda-t-il vivement aux intrus présents.
-"En fait.. nous venons finir notre travail... Si nous avons autorisé l'eniripsa Jtendore à te traiter, c'est parceque nous te voulons vivant.. Nous voulons étudier de plus près les effets du poison que nous t'avons administré, et pour cela, il va falloir qu'on t'attache à nouveau, de gré ou de force...!" Répondit le plus grand des Siane'tifiks présent.

Vin-bichou fut envahie d'une pensée stratégique... Son traitement n'étant qu'à ses débuts, il sait qu'au moindre énervement de trop il pourrait perdre conscience à nouveau...
"Rester calme, je dois me concentrer en restant calme... à tout prix!" se répétait-il sans cesse.

Soudain, l'un des envahisseurs sortit une fiole, similaire à celle que Vin avait à peine eu le temps d'apercevoir à Astrub, et la lança sur sa victime. D'un bond, Vin'bichou esquiva, en décochant une petite tempête de puissance à la réception. La plupart des Tifiks esquivèrent sauf un, qui tomba sous le choc d'une foudre spontanée... Même sans grande vigueur, les attaques économes de Vin n'étaient pas bénignes, et s'il arrivait à contrôler ses efforts tout en prenant son temps, il pourrait remporter le combat sans danger...
Les individus se dispersèrent et commencèrent à attaquer le Iop vagabond sur chaque flan.
Sa garde était stable et efficace, ses esquives calculées pour faire le moins d'effort possible, on aurait dit un maitre spirituel en Arts Martiaux faisant une démonstration de self-control...
Mais au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, une douleur naissante se faisait sentir dans la poitrine de Vin-Bichou...
"Il ne me reste pas beaucoup de temps avant de tomber subitement au sol, faut que je me grouille...." pensait-il fortement, le stress montant.

Tout à coup, les Sianes' bondissent en retrait, comme s'ils avaient peur d'une réaction de leur cible ou s'ils avaient perçu un danger avoisinant, ce dernier ne comprenait pas quelle était leur stratégie, quand soudain il ressentit une sensation extremement..... Stimulante...! La petite douleur grandissante s'attenua et Vin, sans réfléchir, profita de cette sensation de vigueur et de force pour lancer un assaut direct sur ses assaillants, à la méthode Iop : "un seul coup d'épée suffit, s'il est précis et puissant."

Pyria, cachée derriere la porte entrouverte de leur demeurre, assistait au spectacle, et oublia un instant que son tendre et cher souffrait d'une maladie l'empêchant d'endurer des combats... Il était merveilleusement beau, majestueux, la petite compagne de Vin-Bichou versa une larme secrète devant tant d'emerveillement... mais la joie fut de courte durée.. sans prendre de coup, Vin posa soudain un genou à terre... Il ne restait plus que deux adversaires sur la demi-douzaine de départ, il supplia interieurement son corps ainsi que IOP le tout puissant de ne pas le lâcher maintenant... Il releva la tête, faisant face à ses agresseurs, concentra sa force dans son bras tenant sa lourde épée, prêt à rendre l'ultime effort... c'est alors que :
*mot interdit* FRRRRRRROUSH! l'un d'eux s'embrasa et tomba en hurlant de douleur...
*mot blessant* SHHHHHHPLAAAAAAAAAF! le second fut projeté contre un arbre d'une violence inoui, ses os craquèrent à l'impact... il tomba au sol, inerte.

Vin se releva en douceur, se tourna vers l'orée de la forêt avoisinnante et aperçu une petite ombre sombre qui avançait calmement... les rayons du soleil de crépuscule, orangés et rougeoyant, éclairent alors le bas du visage de l'individu...
"Cette peau si sombre, cette puissance de frappe, ces levres pulpeuses... Megeekal?! c'est toi?"
-"oui, c'est moi cher Vin", répondit-elle de sa petite voix suave.
-"M...merci infiniment, je ne sais pas si j'allais pouvoir m'en sortir jusqu'au bout...! c'est toi la sensation de..."
-"oui c'est moi qui t'ai envouté pour te donner un coup de nerf de loin, j'ai pas voulu intervenir tout de suite..."
-"merci encore... Megeek, aide-moi, préviens l'Equipage, je ne veux pas rester empoisonné dans cet état, je veux pouvoir protéger ma Pyria!"
-"On est déjà au courant, t'en fais pas, j'ai préparé un compartiment dans le Walkyrie où tu pourras recevoir les soins adéquates.. mais pour le moment, je vais te remettre en pleine forme rapidement et va retrouver Blu-Rayo, il a quelque chose à te demander!"
-"ha..? ok très bien, je préviens Pyria et je pars au navire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Jeu 15 Oct 2009, 21:59

Vin-Bichou retrouva Blu-Rayo au port.
Ce dernier lui expliqua qu'il avait une mission-test pour lui, ce sera sa première quête d'Aspirant.
-"Nous allons faire un étrange voyage, mon ami!" lui dit le Commandant de bord du Walkyrie...
-"Dans quel but ?" retorqua curieusement le Iop intrigué.
-"une tentative de purgation de ta maladie, mais ça risque de te faire tout drôle, là où je t'emmène, plus rien ne ressemble à ce que tu as l'habitude de voir..."

Vin-Bichou resta silencieux... Les paroles tournantes autour du pot de son chef l'ennuyait, il savait qu'il ne servirait à rien d'insister pour plus de détails.
-"On... on part que tous les deux ??" demanda-t-il hésitant.
-"Non, Akanaw nous accompagne... Seul son pouvoir mystique nous permettra de revenir..."
-"mmerf.. tu me rassures pas vraiment là tu sais, Blu..."
-" ^_^"

A bord d'une petite embarcation à 3, nous partîmes vers le large, sur un cap inconnu... Nous voulions approcher les tourbillons géants, proches de la zone des Bairm Hude, qui, si on arrive à les traverser, nous transportent dans un monde inconnu que les plus grands alchimistes et scientifiques d'Amakna nomment la spirale "de poing zéro"...

Ca a fonctionné... ils disparurent pendant 24heures de notre monde, et revinrent alors au port à bord du canot, amoché mais encore flottant...


Quête initiatique n°1 validée! pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Mer 04 Nov 2009, 21:33

Quête initiatique n°2 REUSSIE.
Questionnaire sur ses connaissances des terres d'Amakna.

Résultat : 7/10 ! Epreuve interrogatoire passée avec succès pour Vin-Bichou! Felicitations, apprenti-mercenaire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blu-Rayo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 39
Localisation : Aerafal - Sufokia
Date d'inscription : 24/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
0/0  (0/0)
Guilde : [WAKFU]
Discipline: Xelor

MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Ven 06 Nov 2009, 21:13

Quête initiatique n°3 réussie.
En compagnie de Frouh-Frouh, même quête, et Alcool-Blanc en tant que spectateur/commentateur.

Validité définitive après le rapport commun ou complémentaire des deux Aspirants concernés.


Petit rappel visuel des évènements :


Edit.
Ta fiche amaknéene n'est pas à jour mon petit Bichou! ^^
notamment la "guilde"... Tu peux noter comme moi :
frégate 'Equipage du Walkyrie'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akanaw
Ancien marin Walkyrie
Ancien marin Walkyrie
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 19/06/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
154/200  (154/200)
Guilde : Chevaliers de la table Wonde / Les Bandits du Magik Riktus
Discipline:

MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   Sam 07 Nov 2009, 19:03

Quête initiatique # 4 (A la quête du courage) REUSSIE

Malgré une légère hésitation, notre aspirant s'est jeté à corprs perdu dans sa quête. Hélas il en a été totalement consummé et s'est relevé qu'une fois au pied de sa divinité.

Bravo et bonne chance pour la suite


Cap. Akanaw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vin-bichou
Pichon squale
Pichon squale
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 22
Date d'inscription : 25/02/2009

Fiche Amaknéenne
Cercle De Puissance:
79/200  (79/200)
Guilde : frégate 'Equipage du Walkyrie'
Discipline: Iop

MessageSujet: Démission   Dim 06 Déc 2009, 17:07

Bonjour, bonsoir ...
Je poste ma démission chez les Walkyries car mon personnage principale "Vin-bichou" me déplait.Les Iops sont devenues (depuis longtemps ^^) des "gros roxxor" feu et air.Ils n'ont qu'un seul sort qui frappe a fond.Ne sont pas trés tactique.Seul les terre, ont un panel de sort plus amovible et permette une meilleur flexibilité mais sont dur et cher a avoir a mon goût.J'ai fait un mauvais choix de classe et vais me reconvertir chez les amis sacrieur qui sont une sorte de iop.Mais plus simple a mon gout et qui me donne envie de jouer ^___^.
Je reviendrai sous un autre nom donc.Au revoir ! ou a bientôt x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vin-bichou : fuyard et vagabond [DEMISSION]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le guide du Vagabond (Niveaux 0)
» Ashitaka, le gentil vagabond
» arrivé du vagabond
» nouveauté vagabond et daiwa
» Le fantôme d'un vagabond apparaît

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mercenariat Walkyrie sur Lily :: LE CLAN MERCENAIRE WALKYRIE :: Recrutement :: Démissions, renvois.-
Sauter vers: